L'expert
de Trevanian

critiqué par Deleatur, le 4 novembre 2019
( - 52 ans)


La note:  étoiles
Une intrigue efficace, une philosophie gênante
Jonathan Hemlock, critique d'art célèbre, est aussi un ancien agent d'un service secret américain en charge d'éliminer des cibles dangereuses. Même s'il a arrêté cette seconde activité depuis plusieurs années, il est contacté par les services secrets anglais à l'occasion d'un voyage à Londres, piégé, et contraint d'accepter une mission extrêmement dangereuse visant à contrecarrer un criminel qui tient entre ses mains des films compromettants sur la plupart des officiels et dirigeants du royaume.

Ce roman fait suite, chronologiquement, à La Sanction. L’intrigue vaut mieux que ce rapide résumé qui pourrait paraître excessivement classique, avec un beau suspense et des rebondissements inattendus. Les personnages sont bien campés, souvent hauts en couleur. L’effet de réel est bien présent et l’on se sent bien immergé dans l’action.

Même si j’essaie en général, dans mes lectures, de faire abstraction des opinions de l’auteur, c’est impossible avec Trevanian qui ne cesse de nous asséner sa vision de l’humanité. Le héros est donc un être supérieurement efficace et intelligent. En revanche tous les fonctionnaires sont incompétents, tous les dirigeants pervers, tous les jeunes stupides et naïfs, et tous les ouvriers paresseux. Les exceptions se comptent sur les doigts d’une seule main, en incluant les amis du héros (tous intelligents, lucides, libres et cyniques), ainsi que le méchant, un ancien nazi détestable mais dont on sent bien les qualités intellectuelles. C’est gratuit, lassant, et dérangeant pour ceux qui ne partageraient pas cette vision du monde. En parcourant les critiques d’autres livres de Trevanian, je note que ce trait est général. Je m’en tiendrai là pour cet auteur.