Une maison au bord des larmes
de Vénus Khoury-Ghata

critiqué par Jfp, le 3 novembre 2019
(La Selle en Hermoy (Loiret) - 71 ans)


La note:  étoiles
mon Liban, ma famille…
Un voyage au pays des cèdres, en compagnie de la poétesse Vénus Khoury-Gata. Elle nous parle de sa famille, dans un Liban multiconfessionnel, jouissant tout juste de son indépendance après la fin du mandat français. Une famille déchirée par le terrible destin d’un fils, poète incompris, rejeté par son père et sa communauté, qui après un bref séjour en France finira par être interné dans un établissement psychiatrique. Un récit émouvant, décrivant un monde aujourd’hui oublié, celui d’avant la guerre, cette terrible guerre de quinze ans, jamais vraiment terminée, qui a mis fin au rêve d’un pays où se côtoieraient toutes les cultures, toutes les langues d’un Orient mythique. Une prose fluide flirtant avec la poésie, des images fortes, des sentiments exacerbés que les mots décrivent si bien…