Proust par lui-même
de Pierre Assouline, Marcel Proust

critiqué par Veneziano, le 10 octobre 2019
(Paris - 41 ans)


La note:  étoiles
L'abécédaire de Proust par lui-même
Pierre Assouline sélectionne des extraits de textes de Marcel Proust, issus de sa littérature et de sa correspondance, en les classant par thèmes, présentés par ordre alphabétique. Le but énoncé en avant-propos est de présenter l'auteur par sa pensée, ce qui nécessite de briser le chronologique. Ces textes éclairent en effet sur la conception de son oeuvre, celle de ses personnages, sa perception de sa beauté, la justification de ses goûts, déjà maintes fois exposés dans ses livres. Sa finesse psychologique, son caractère d'esthète, mais il apparaît toutefois de manière plus évidente son goût pour l'ironie et la provocation qu'il enrobe certes généralement de longues descriptions et moult précautions. Beaucoup de passages, probablement un peu trop, évoquent sa conception de l'homosexualité, assez claire et traitée il est vraie de manière détournée pour ce qui le concerne directement.
Ce volume s'avère intéressant au fond et sur la manière de l'auteur de s'exprimer par voie épistolaire, en-dehors de la narration romanesque, soit de manière plus naturelle et moins empesée.