Gotham Girls
de Paul Dini (Scénario), Paul D. Storrie (Scénario), Rick Burchett (Dessin), Jennifer Graves (Dessin), Bruce Timm (Dessin)

critiqué par Koolasuchus, le 9 octobre 2019
(Laon - 30 ans)


La note:  étoiles
La justicière, l'inspectrice, l'empoisonneuse, la folle et la voleuse
Parmi la multitude d'adaptation des aventures de Batman, la série d'animation des années 1990 s'en est remarquablement bien sortie. En effet ses scénarios assez aboutis pour un dessin animé destiné à la jeunesse ainsi que son ambiance graphique unique ont fait l'unanimité. J'ai dû voir quasiment tous les épisodes dans ma jeunesse et j'en ai également gardé de très bons souvenirs. Quelques bandes dessinées sont également sorties, s'inspirant de l'univers de la série dont celle que je présente ici, centrée sur les personnages féminins de l'univers de Batman, c'est à dire Batgirl, Harley Queen, Poison Ivy, Catwoman et Renee Montoya, à travers trois récits.

Dans la première histoire c'est la veille de Noël mais pas de répit pour les braves car Harley Queen fait des siennes et Batgirl compte bien l'arrêter. En soi l'intrigue est assez classique, une course poursuite et des combats, mais cela est contrebalancé par pas mal d'humour et un très bon rythme, une petite aventure assez plaisante donc.

La seconde partie est plus ambitieuse dans le sens où elle est découpée en cinq chapitre, chacun se centrant sur un personnage différent. Alors que Catwoman est en train de voler une mystérieuse fiole dans un laboratoire de chimie, Batgirl la prend sur le fait. La voleuse essaye donc de s'enfuir mais la justicière est tenace, d'autant plus que cette fiole est également convoitée par Poison Ivy et Harley Queen tandis que Renee Montoya mène l'enquête pour découvrir la raison du vol. Même si l'histoire n'est au final qu'une grande course-poursuite à travers Gotham, elle n'en est pas moins très bonne car elle fait la part belle à chacune de nos protagonistes et les dialogues peuvent être vraiment très drôles, un très bon récit donc.

Enfin nous terminons avec « Harley et Ivy », une minie-série consacrée aux deux criminelles, également très bonnes amies qui vont s'enfuir de l'asile d'Arkham, aller chercher une racine rare dans la jungle et terminer par s'incruster dans le tournage d'un film consacré à leurs propres aventures, un programme chargé donc ! Nous sommes ici du côté des méchantes et avec un duo aussi explosif, cela fait forcément des étincelles. L'histoire est ici assez originale et les chapitres ont chacun une intrigue propre malgré un fil rouge. On termine donc ce livre sur une très bonne note et c'est même dommage qu'il n'y en ait pas plus car même si ce sont deux folles à lier, Harley et Ivy sont tout de même assez attachantes.

J'ai donc été assez satisfait par cette bande dessinée, cela respecte très bien l'univers de la série d'animation tout en permettant de délaisser Batman pour une fois et de se focaliser sur les héroïnes et vilaines de Gotham car elles méritent vraiment que l'on s'attarde sur elles, bravo les filles !