Le joueur de bonneteau de Marc Pirlet

Le joueur de bonneteau de Marc Pirlet

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Catinus, le 8 octobre 2019 (Liège, Inscrit le 28 février 2003, 68 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 108 

Une amitié du bout du monde

En 1987, Marc Pirlet, grand voyageur, traverse tout le continent asiatique. Il fait partie de ce qu’on appelait à cette époque les « routards « soit « mi-touristes, mi-aventuriers ou si l’on préfère ni touristes, ni aventuriers ». Sa dernière étape est la mythique Katmandu. Il a pris un an de congé sans solde mais maintenant, il faut rentrer à Liège. C’est alors qu’il rencontre Dennis, un jeune américain de 27 ans, un « clochard céleste » mais également joueur de bonneteau, ce jeu de hasard formellement interdit en Inde. Dennis a réchappé d’un accident automobile aux Usa, il y a laissé toutefois ses deux jambes. Une formidable amitié va naitre entre Marc et Dennis …
Mais n’en disons pas plus, ce serait malvenu pour vous, lecteurs.
On le savait de par ses autres romans, Marc Pirlet a le sens du récit. Chez lui, pas besoin de bons mots, de belles phrases, d’artifices. Droit au but dans une narration linéaire et surtout l’expression de sentiments très profonds ; mais sans en rajouter : notre homme est volontiers pudique.

On a raison de dire que « Marc Pirlet construit une œuvre singulière dans le paysage de la littérature francophone de Belgique. »

Extraits :

- Le voyage était pour Dennis bien plus que le voyage. C’était un moyen d’expression, le moyen qui lui avait permis de retrouver son honneur d’homme blessé. Pour lui, il n’y avait pas de retour car le voyage était toute sa vie et le retour aurait signifié la mort, ou quelque chose qui y ressemble.

- Tout ce qui donne une direction à la vie des hommes, tout ce qu’ils recherchent et respectent, l’argent, le confort, la sécurité, le travail, la famille, toutes ces valeurs auxquelles je croyais encore moi-même, avaient perdu pour lui tout crédit.

- Mais très vite, je me suis rendu compte que le voyage est une fuite illusoire. On n’échappe pas à soi-même en changeant simplement de décor de vie. C’est même le contraire qui se produit.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le joueur de bonneteau

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le joueur de bonneteau".