Lean Startup: Adoptez l'innovation continue
de Eric Ries

critiqué par Colen8, le 7 octobre 2019
( - 79 ans)


La note:  étoiles
L’idée ne suffit pas
Le mode de production « lean » signifiant agile, réactif, anti-gaspillage a permis au japonais Toyota de devenir n°1 mondial de l’automobile. Un entrepreneur jeune et ambitieux de la côte ouest des Etats-Unis à la suite de plusieurs échecs durant les années 2000 s’en est inspiré. Ça lui a permis de sécuriser sa dernière création IMVU, un logiciel de messagerie instantanée et d’avatars 3D. Tout en restant actionnaire il a depuis lors opéré une reconversion en consultant, conférencier et auteur de ce livre à succès.
Le marketing et la comptabilité analytique enseignés dans les écoles de commerce sont de peu d’utilité pour les start-ups innovantes(1). Celles-ci évoluant en pleine incertitude beaucoup d’entre elles s’effondrent malgré des débuts parfois prometteurs. Quelques principes et du bon sens sont là pour inculquer des garde-fous fondés sur l’expérience des plus anciens à ceux qui s’apprêtent à tenter l’aventure de la création d’entreprise sur la base d’une idée forcément géniale de leur point de vue.
Souplesse dans le développement, fractionnement des lots produits, analyse en temps réel ou rapide des retours clients, ajustement ou changement de cap si nécessaire, le tout grâce à la définition des bons indicateurs de progression sont les maîtres mots du Lean Start-up. L’ouvrage émaillé de quantité d’anecdotes de la Silicon Valley un peu bavard sur le « quoi (faire) » l’est moins sur le « comment » dans la mesure il s’agit plus d’un cadre que d’une méthodologie stricte. Au fil des ans le Lean Start-up est devenu un mouvement coopératif représenté dans plusieurs pays dont la France : http://theleanstartup.com/
(1) désignées jeunes pousses en français