Le cycle de l'Ancien Futur, Tome 1 : Longwor, l'Archipel-Monde
de Denis Duclos

critiqué par Kabuto, le 6 octobre 2019
(Craponne - 59 ans)


La note:  étoiles
Un joli voyage
Perdu quelque part au large de la Guyane, L’archipel de Longwor n’est connu que de rares initiés ou d’infortunés marins qui s’échouent sur ses côtes. Un dangereux courant empêche tout contact avec notre monde et seuls les Indiens Soroakl connaissent le moyen d’atteindre ces îles mystérieuses. Grâce à leur aide, Augustin Coriac, un jeune aventurier français, rejoint la Majeure. C’est la plus grande île de l’archipel. Il y découvre une société étrange qui à cause de son isolement a développé une culture singulière et une faune tout aussi originale qui ne manque pas de surprendre le jeune voyageur. C’est le début d’une aventure mouvementée qui nous permet de découvrir ce microcosme en même temps qu’Augustin qui se verra d’ailleurs entraîné dans les dangereuses intrigues politiques de la région. Il y a du Jules Verne dans ce roman. Mais aussi et ce n’est pas pour me déplaire une petite dose de Jack Vance et de Terry Pratchett. Les insulaires utilisent un langage fleuri. Saperloupe, Ventrecul, Padiguot, Zigonard sont des mots largement utilisés et cela ajoute une note exotique à ce monde plein de surprise. Denis Duclos a une belle écriture et de l’imagination. J’ai passé un très bon moment.