Au-delà de la pénétration
de Martin Page, Sandrine Bonini (Dessin)

critiqué par Catinus, le 28 septembre 2019
(Liège - 69 ans)


La note:  étoiles
Intéressant et ...pénétrant !
La pénétration … Sujet tabou et peu souvent abordé. Des pénétrations vaginales, anales et buccales. Martin Page se propose d’abord d’aborder le sujet en catimini, de le développer, et enfin d’ouvrir le débat entre ceux et celles qui y sont fervent(e)s, ceux qui sont plus nuancé(e)s et d’autres qui préfèrent se passer de la chôse. Place donc à de nombreux témoignages sur le vif.

Un livre intéressant et … pénétrant !

Extraits :

- (témoignage de C.) Depuis que je pratique j’en ai connu de très différentes : des brutales, des douces, des lentes, des rapides, des conquérantes, des hésitantes, des acrobatiques, des académiques, des « excusez-moi de vous demander pardon », des « poussez-vous de là que je m’y mette ». Bref autant de partenaires, autant de situations, autant de pénétrations.

- ( témoignage de Roseanne) Nous aimions nous endormir l’un dans l’autre, c’est-à-dire qu’il me pénétrait «sans objectif sexuel » et nous nous endormions comme ça.

- Notre corps est là, il existe. Qu’il exulte de toutes parts !

- Etre du côté de la norme devrait être considéré comme une violence qui coupe du reste du monde. C’est une tare. Il s’agit d’y remédier, et non pas d’en jouir et de s’en vanter.