La ménagerie de papier
de Ken Liu

critiqué par Ludmilla, le 16 septembre 2019
(Chaville - 64 ans)


La note:  étoiles
De bonnes nouvelles
Inégal, comme souvent avec des nouvelles.
19 nouvelles très différentes (science-fiction, fantastique, policier,..) avec des thèmes récurrents : humanité, mémoire, immortalité, transhumanisme

Même si toutes les nouvelles ne m’ont pas intéressée, certaines ont, pour moi, plus que justifié la lecture de ce livre :
- Renaissance : relations avec des extra-terrestres, mémoire (qui, ici, peut être modifié)
- Faits pour être ensemble : Celle qui m’a le plus marquée: Alexa (Amazon), Google Home ou autre Siri sont-ils les précurseurs de Tilly ? Un monde inquiétant où les machines savent mieux que vous ce qui est « bon » pour vous...
- La ménagerie de papier – une nouvelle à tonalité fantastique
- La plaideuse – une nouvelle policière avec une touche de fantastique