Le lecteur à domicile de Fabio Morábito

Le lecteur à domicile de Fabio Morábito
(El lector a domicilio)

Catégorie(s) : Littérature => Sud-américaine

Critiqué par Cyclo, le 27 août 2019 (Bordeaux, Inscrit le 18 avril 2008, 73 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 136 

lire change la vie

Dans "Le lecteur à domicile," de Fabio Morabitó (Mexique), Eduardo, le narrateur, vit avec son père atteint d’un cancer en phase terminale et de l’infirmière-gouvernante Céleste qui s’occupe du vieux monsieur. Il a pris la succession de son père à la direction d’un magasin de meubles, où il a un employé, Jaime, qui fait bien son boulot. Mais à la suite d’un accident (sans doute grave, mais on n’en saura pas davantage), le juge l’a condamné à un retrait du permis de conduire et à un travail d’intérêt général : faire des lectures à domicile. C'étaitr ça ou nettoyer les sanitaires d'un hôpital ou d'une prison.
C’est ainsi qu’il fait des rencontres surprenantes : les frères Jimenez, deux vieux célibataires à qui il lit Dostoïevski, Buzzati au colonel Attariaga, Jules Verne dans la famille Vigil, des sourds qui lisent sur les lèvres ce qu’il dit, Henry James à Margó Benitez, une belle femme mûre en fauteuil roulant dont il tombe amoureux, Kafka chez le couple Reséndiz, etc. On lui fait remarquer qu’il a du mal à comprendre ce qu’il lit, comme s’il ne s’y intéressait pas. Mais en découvrant dans les papiers de son père un poème d’Isabel Fraire recopié à la main, il s’aperçoit qu’il peut donner du sens à ce qu’il lit. Il recherche chez un libraire d’occasion les œuvres complètes d’Isabel Fraire et ça le passionne. Comme les Reséndiz invitent d’autres couples à ses lectures, on finit par lui demander d’organiser une lecture publique avec divers lecteurs à la librairie.
Les portraits des divers personnages où il doit faire ses lectures sont toujours surprenants. Eduardo découvre peu à peu les secrets de leur vie, et se découvre lui-même par la même occasion. La poésie va changer sa vie aussi bien que le monde qui l’entoure. Ce roman est un véritable hommage au pouvoir de la littérature et plus spécifiquement de la poésie. Parallèlement, on assiste aussi à la vie de Mexico, au racket des commerçants par les truands, sous couvert de les protéger, à la vie des chaînes de restaurant que fréquente Eduardo.
Une belle réussite.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le lecteur à domicile

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le lecteur à domicile".