Le Nouveau
de Philippe Sollers

critiqué par Veneziano, le 15 août 2019
(Paris - 41 ans)


La note:  étoiles
Des réflexions autour de Shakespeare
Par un détour traitant de personnages attachés à Bordeaux et ses affaires maritimes, venus du cru ou d'Irlande, Philippe Sollers nous convie à des recherches et réflexions autour de Shakespeare. Elles nous mènent à la reconstitution synthétique et non exhaustive de sa biographie, autour de laquelle il continue de planer beaucoup de mystères, de ses créations, de son mode de rédaction, de l'effet de son oeuvre, non seulement à la fin du XIXe siècle, époque où vécurent les personnages-prétextes de cette biographie romancée, mais aussi aujourd'hui plus ou moins directement selon le récit. Le Nouveau renvoie au nom du bateau des personnages.
Ces chapitres-fragments forgent en somme les pièces d'un puzzle, d'une recherche plus ou moins scientifique et intuitive, aussi ludique qu'intellectuelle, plus profonde que ce que renvoie l'impression a priori de légèreté. Loin de rester futile, ce livre invite à réfléchir et se documenter, à revenir à l'oeuvre de Shakespeare, donc à cultiver sa curiosité d'esprit et sa faculté d'émerveillement, ce qui est loin d'être vain. L'idée me séduit, même si j'aurais préféré être un peu plus guidé sur un sujet aussi complexe.