La Part du héros: Le mythe des Argonautes et le courage d'aimer
de Andrea Marcolongo

critiqué par Veneziano, le 31 juillet 2019
(Paris - 41 ans)


La note:  étoiles
Le mythe revisité des Argonautes
Après La Langue géniale où Andrea Marcolongo nous a présenté les raison d'apprendre et aimer le grec ancien, elle nous fait (re)découvrir le mythe des Argonautes. Elle nous montre pourquoi et comment Jason et ses acolytes ont décidé de partir et de ramener, coûte que coûte la Toison d'or, alors que tout les amenait à renoncer, vu la dureté annoncée de l'épreuve.
L'auteure nous retrace non seulement cette épopée sous son versant maritime, mais également dans son versant linguistique, car on ne se refait pas. Elle en profite pour énoncer des incises sociologiques, afin d'expliquer la portée contemporaine des étapes du voyage et divulguer la contemporanéité de ce mythe qui nous parle bien plus qu'il en a l'air.

Ce livre s'avère original, tant au fond que dans la forme, en apprend pas mal et fait réviser bien des choses. L'aspect que j'ai préféré est celui où il est question des échos de ce récit avec la vie moderne. S'il pourrait paraître élitiste à première vue, il adopte un ton didactique, avec humour et regrets sur nos contemporains. Cet ouvrage demeure donc enrichissant et agréable à lire. Je le recommande donc assez vivement.