Les Schtroumpfs, Tome 10 : La soupe aux Schtroumpfs
de Yvan Delporte (Scénario), Peyo (Scénario et dessin)

critiqué par Koolasuchus, le 30 juillet 2019
(Laon - 30 ans)


La note:  étoiles
Une soupe qui manque un peu d'assaisonnement
Alors qu'il ourdissait tranquillement un plan pour se venger des Schtroumpfs dans sa chaumière, Gargamel est brusquement dérangé par un géant dénommé Grossbouf qui n'a qu'une envie, manger ! Vidant ses réserves et réclamant toujours plus de nourriture, le sorcier a alors l'idée de l'utiliser pour se débarrasser de ses ennemis en lui promettant une soupe aux Schtroumpfs. Vite mis au courant des manigances de Gargamel, le Grand Schtroumpf prépare un plan pour contre attaquer, mais se débarrasser de Grossbouf ne va pas être une mince affaire...

Malgré une idée de départ assez sympathique et l'ajout d'un nouvel antagoniste dans la série, cette histoire des Schtroumpfs reste assez classique dans sa construction et n'est pas des plus mémorables. Elle offre tout de même quelques moments assez amusants mais on est assez loin du très bon niveau du tome précédent.

Cet album se poursuit par quelques planches d'une case appelées « Schtroumpferies », il y en a assez peu mais pour le coup elles sont très drôles et je pense notamment à celle ou l'emploi du mot « schtroumpf » est poussé à son paroxysme. Enfin on termine par une petite histoire en quelques pages avec la Schtroumpfette qui revient semer le désordre dans le cœur et le village des Schtroumpfs. C'est amusant, mais cela reste un petit peu une redite du récit où elle apparaissait pour la première fois sauf que c'est beaucoup plus court.

Il faut donc bien avouer qu'après le très bon « Schtroumpf vert et vert Schtroumpf » nous avons droit ici à un tome un ton au-dessous, cela reste amusant et divertissant certes, mais également trop classique pour laisser un souvenir impérissable malheureusement.