HS 7244
de Lorraine Letournel Laloue

critiqué par Lolo6666, le 16 juillet 2019
( - 45 ans)


La note:  étoiles
L'art du rebondissement
Oh oui ! Ça c'est du rebondissement. Très bien joué. J'ai même du relire plusieurs fois "le passage" avant de comprendre que c'était moi qui me fourvoyais depuis le début. C'est le coup de maître de l'auteure. Réussir à berner son monde pendant presque la moitié de son oeuvre.

Je ne suis pas un grand critique. Je n'ai parfois ni l'envie, ni le temps d'en faire. Or je le dois aujourd'hui à Lorraine Letournel Laloue. D'une part car c'est la critique principale, ensuite parce que c'est un premier roman et enfin puisque je suis persuadé que beaucoup aimeront ce drame.

Premièrement les amoureux de Giebel. J'ai lu la comparaison. J'ai aussi lu Giebel. Et bien qu'il y ait sans doute consensus sur la fluidité des lectures, je devine des objectifs de conteuse bien différents. Tirer son inspiration de faits réels sera-t-il le leitmotiv de cette écrivaine ? L'avenir nous le dira. C'est d'ailleurs ce qui m'a attiré. D'autant plus que je suis complètement passé à côté de cette histoire "ayant choqué le monde entier".

J'avoue avoir plus d'affinités pour les articulations plus complexes de la science fiction et avoir donc râlé face à la simplicité de la lecture. C'était sans compter ce retournement de situation cité précédemment. Une surprise essentielle qui a capté mon attention jusqu'à la fin.

Bravo pour ce premier essai. Un 3,5 qui tend vers le 4.