Froid d'enfer
de Richard Castle

critiqué par Koolasuchus, le 10 juin 2019
(Laon - 30 ans)


La note:  étoiles
Une enquête fort correcte
Un prêtre est retrouvé assassiné dans un club fétichiste et c'est à Nikki Heat de mener l'enquête. Mais très vite, le capitaine Montrose, son supérieur, essaye de l'empêcher de diriger ses investigations comme elle le souhaite. Elle va ainsi vite se rendre compte que cette affaire est plus complexe que prévue et que des personnes haut placées semblent y être mêlées. Heureusement pour elle, Jameson Rook est là pour l'épauler et ils ne seront pas top de deux pour démêler les fils de cette histoire au cœur de ce froid hiver new-yorkais.

Avec une intrigue relativement ambitieuse multipliant les fausses pistes et un dénouement qui n'était pas vraiment celui auquel je me serais attendu, ce roman est plutôt une bonne surprise. Le rythme est assez enlevé et l'enquête assez prenante qui ne manque pas de scènes d'action mais également parsemée de quelques petites touches d'humour, notamment grâce à Rook. Nikki Heat reste par contre un peu trop parfaite pour être vraie, même si elle montre quelques failles de temps en temps et Rook est peut-être un peu trop en retrait à mon goût, il n'en reste pas moins que j'ai trouvé que ce livre nous offrait un récit assez solide. Certes cela ne révolutionne pas le genre policier mais pour ma part cette enquête m'a fait passer un bon moment et c'est tout ce que je demande.