Christian de Chergé: Une biographie spirituelle du prieur de Tibhirine
de Christine Ray

critiqué par Maranatha, le 10 juin 2019
( - 47 ans)


La note:  étoiles
Toujours droit.
Cette lecture fait suite à celle de En quête de vérité qui traitait du drame des moines de Tibhirine.
Il s'agit d'une biographie écrite en 1998 mais elle conserve tout son intérêt car elle traite de la vie du prieur Christian de Chergé.
Je pense qu'il est instructif de lire cet ouvrage pour comprendre l'état d'esprit qui régnait au monastère.
Car c'est le prieur qui a insufflé la ligne directrice de la vie des moines, ligne de dialogue avec l'islam.
Recte semper, toujours droit, est la devise de la famille du prieur. Famille de nobles, militaires et croyants.
Christian de Chergé a participé à la guerre d'Algérie et c'est ce moment de sa vie qui a conditionné une grande partie de celle-ci.
En effet, Mohamed l'a protégé d'un groupe hostile et le lendemain Mohamed a été retrouvé assassiné.
Christian ne l'a jamais oublié.
Revenu en France il va faire ses études religieuses, et va rapidement demander à partir pour l'Algérie.
Il y fondera ce qui nous appellerions maintenant un groupe de réflexion. Le Lien de la Paix qui réunit des musulmans, des soufis, des sœurs et des prêtres pour réfléchir au dialogue interreligieux.
Peut-être que Christian est allé un peu loin dans le rapprochement avec l'islam, ce que certains frères pensaient. Il n'hésitait pas à mêler sa prière à celle des musulmans, il avait créé une salle de prière aux portes du monastère.
Ce livre est plus qu'instructif car il nous met en présence du prieur, de sa psychologie, de sa foi, de ses doutes, de son destin.
Ce qui est certain c'est que c'était un chrétien d'une grande foi, certainement un mystique, un être d'une qualité religieuse et intellectuelle hors-norme.
Une exception au milieu du chaos.
Qui peut tuer ce genre d'homme ? Homme profondément tourné vers son prochain, musulman terroriste et autres. Un homme qui plaçait Dieu au centre de sa vie.
Un livre qui dérange parfois quand on voit à quel point Christian était prêt à se sacrifier pour autrui et je dirais même pour les musulmans. Musulmans qui ont unanimement reconnu sa vertu et l'ont toujours honoré vivant ou mort.
Un livre indispensable selon moi pour comprendre une partie du drame des sept moines de la montagne.
Je n'en ai pas fini avec ce drame et lirai d'autres livres traitant du sujet.