Octobre
de Søren Sveistrup

critiqué par Ravenbac, le 17 mai 2019
(Reims - 53 ans)


La note:  étoiles
Triste automne
Le cadavre d'une femme amputée d'une main est retrouvé dans la banlieue de Copenhague. A côté du corps, un petit bonhomme fabriqué à partir de marrons nargue les policiers.
Certes l'auteur arrive à créer du suspense. N'est-il pas le scénariste de la série The Killing ? Mais l'histoire est à dormir debout. Des longueurs, des dialogues insipides. Et l'écriture est épouvantable (problème de traduction).