Là où les chiens aboient par la queue
de Estelle-Sarah Bulle

critiqué par Psychééé, le 16 mai 2019
( - 31 ans)


La note:  étoiles
Un beau voyage en Guadeloupe
"Nous les Antillais, nous avons toujours su nous adapter, pas vrai ? De la case d'esclaves aux HLM, nous savons ce que signifie survivre. Mais de communauté soudée, tu n'en trouveras pas. " Ainsi s'exprime Antoine, la tante d'Eulalie, jeune métisse trentenaire qui a grandi en banlieue parisienne.

Dans ce roman choral, Antoine, Lucinde et Petit-Frère lui racontent les années passées à Morne-Galant, un trou perdu en Guadeloupe, avant de partir pour Pointe-à-Pitre. Leur quotidien, le commerce en pleine mer des Caraïbes, les difficultés rencontrées... Et puis le départ en métropole, comme une évidence. Estelle-Sarah Bulle parvient à nous emmener avec elle sous ce soleil de plomb avec un talent de conteur imparable - surtout à travers les récits d'Antoine, personnage haut en couleurs ! - où se mêlent joyeusement français et créole ! Elle nous fait découvrir un pan de l'histoire antillaise des années 40 aux années 90. Et son histoire, c'est aussi celle de tous les Antillais qui ont dû s'exiler en métropole. Un beau voyage en Guadeloupe !