La Haine de Gérard Davet, Fabrice Lhomme

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Essais , Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par Falgo, le 15 mai 2019 (Lauris, Inscrit(e) le 30 mai 2008, 79 ans)
La note : 3 étoiles
Visites : 124 

Immense Désolation

J'ai éprouvé une immense désolation à la lecture de ce livre. Il est vrai que ce sentiment n'est pas né avec elle, il date de nombreuses années. Mais elle l'a ravivé comme le sel sur une blessure. Je vais tenter de m'en expliquer en prenant trois points de vue différents.
Premièrement ce livre retrace les évolutions d'une large partie de la droite française entre 2007 et 2012, largement appuyé par le retournement d'un des acteurs secondaires de cette époque, Jérôme Lavrilleux. Le lecteur passe ainsi en revue: l'élection de Nicolas Sarkozy en 2007, sa présidence de 2007 à 2012, sa campagne et son échec en 2012, la lutte Fillon-Copé pour la présidence de l'UMP en 2013-2014. Un second tome est prévu pour les années 2014-2019. Le lecteur apprend beaucoup sur les relations entre les acteurs de l'époque: déclarations publiques et privées, jugements, citations, opinions, confidences, etc. En ce sens les deux journalistes ont fait leur travail qu'ils restituent dans un style banal, comportant autant de citations entre guillemets que de jugements et opinions personnels, plein de redites, de retours en arrière et d'imprécisions. Le tout à lire entre les lignes, ce que je ne sais pas faire, les précautions juridiques étant très présentes.
Et j'en viens à mon deuxième point de vue: de si mauvaises relations entre les partenaires d'un même camp et de telles haines personnelles ne peuvent qu'avoir des conséquences sur les décisions prises, les reculades, les abandons, les évitements. Il n'en est pratiquement jamais question. Les journalistes veulent nous convaincre que ce travail et ce résultat, c'est leur métier. Quelle indigence de leur part. Ils explorent de manière intéressante ces marécages, mais ils s'y complaisent, n'en sortent pas, ne prennent aucune hauteur et veulent (et leur éditeur avec eux) que les lecteurs suivent cette pente.
D'où mon troisième point de vue. Tant que les journalistes se limiteront à et se complairont dans la facilité de l'exposé de ces luttes, de ces détestations, de ces soi-disant choix électoraux, l'état désespérant dans lequel se trouvent la France et les français ne pourra être redressé, malgré les milliers de pages de rapports sérieux et documentés qui dorment dans les armoires officielles depuis 50 ans. Il n'est pas le lieu ici d'entamer ce débat. Sachez que ce livre n'y apporte que des miettes.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La Haine

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La Haine".