L'art viking de Régis Boyer

L'art viking de Régis Boyer

Catégorie(s) : Arts, loisir, vie pratique => Arts (peinture, sculpture, etc...)

Critiqué par Folfaerie, le 21 juin 2004 (Inscrite le 4 novembre 2002, 51 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (35 042ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 3 650  (depuis Novembre 2007)

Loin des clichés et des idées reçues...

Je ne parlerai pas de la civilisation Viking dans le détail (qui sera l'objet d'une autre critique relative à un autre ouvrage) mais de la qualité de ce livre et de son objectif. La civilisation Viking est un véritable mythe qui fascine encore aujourd'hui mais qui, hélas, véhicule un grand nombre d'idées fausses. L'art viking est demeuré méconnu des spécialistes pendant trop longtemps, et plus encore par le grand public. Ce n'est pas faute d'amateurs pourtant. Il y a quelques années, je m'étais rendue à la grande exposition Viking organisée au Grand Palais à Paris, la foule était venue en masse, l'exposition fut un succès.

Ce beau livre retrace donc l'évolution de l'art viking en débordant cependant largement sur l'art Nordique, couvrant une période allant de la préhistoire au XIIIè siècle. C'est en regardant ces images d'objets usuels, de bijoux, d'armes que l'on s'aperçoit le mieux que les Vikings étaient loin d'être un peuple barbare. Ce mythe des hommes cruels et assoiffés de sang fut d'ailleurs en grande partie créé par l'Eglise. Matériellement, ces peuplades du Nord n'auraient pas pu envahir la France et encore moins le reste de l'Europe, elles se contentaient donc de raids éclairs qui ont durablement marqué les esprits de l'époque.

Trois styles cohabitent dans l'art Viking, ayant tous en commun la part importante octroyée aux animaux et aux éléments naturels, objets de leur culte. On trouve beaucoup d'objets en bronze, des fibules, des chaudrons, en os de baleine ou en ivoire, comme les peignes, des pierres runiques... Peu de fresques en bon état, surtout celles en bois, et de tapisseries. C'est d'autant plus regrettable qu'une partie de leur littérature s'inscrit sur ces supports (voir les strophes scaldiques gravées sur les pierres). Enfin, le panorama ne serait pas complet si les églises n'étaient évoquées. A partir de 1050 la civilisation Viking commence à s'éteindre. L'art viking est supplanté par l'art roman. Les édifices religieux surgissent un peu partout en Scandinavie. Mais quelles églises ! Il suffit de contempler les photos de l'église d'Urnes en Norvège ou celle de Heddal, de toute beauté. Ce sont des églises en "bois debout" alliant simplicité, sobriété et beauté.

Les Vikings, grands voyageurs, se sont inspirés des cultures des pays abordés. Le style Viking est nécessairement empreint de ces diverses influences : Europe celte, Groenland, Moyen-Orient, Russie, emprunts à la civilisation romaine...

Bref, un ouvrage indispensable qui complète fort bien tout livre consacré uniquement à l'histoire de cette civilisation, et qui permet de patienter en attendant une visite au musée...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

A la croisée de la mer du Nord

7 étoiles

Critique de Naturev (DOLE, Inscrit le 29 mai 2008, 54 ans) - 22 septembre 2008

Beaucoup de personnes se font une idée de l’art celtique. Peu s’en font des arts des peuples dits germaniques. L’art scandinave, dès le moyen âge, c’est-à-dire durant l’époque dite viking, période qui commence dans le paganisme et se finit dans la christianisation, s’inscrit pourtant dans l’art européen. Car la mer du Nord, à l’égal du bassin méditerranéen, est un lieu de relations entre les peuples. Des guerres et du pillage dont on a les oreilles rebattues ; mais aussi du commerce, des alliances, des idées, des hommes. Dans des mélanges qui brassent les peuples du pourtour de cette mer du nord, dans tous les sens du terme.

Quant on montre un objet viking, bien des gens s’exclament « c’est celte ». Cet ouvrage peut permette à ceux qui le veulent de découvrir un art beaucoup plus intéressant qu’on ne pourrait l’imaginer, mais surtout de peaufiner leur culture sur les arts des peuples dit barbares.

Mon regret, le manque de photos. Non pas que l’ouvrage en soit dépourvu, il y en a beaucoup. Mais combien d’autres pièces retrouvées ne figurent pas dans le livre mais mériteraient, chacune, d’y être présentées. Le livre donne plus d’envie qu’il n’apaise de curiosité.

Forums: L'art viking

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  A propos des Vikings 1 Folfaerie 21 juin 2004 @ 10:22

Autres discussion autour de L'art viking »