80 millions de voyeurs
de Ed McBain

critiqué par Pierrot, le 28 avril 2019
(Villeurbanne - 67 ans)


La note:  étoiles
Alors le mal vient de l’homme ou c’est inné à la nature …?
Même si le titre en français me parait quelque peu à côté de la plaque, par contre ce roman Ed-McBain tape dans le mille en offrant une certaine originalité dans cet épisode du 87è district, puisque qu'elle permet de suivre deux enquêtes en parallèle, la première sur la mort d’un animateur comique de la télévision …Et l’autre sur un détraqué… qui fait une fixation sur une femme… Cet auteur prolifique a la particularité dans cette série de donner un aspect si rigoureux dans le déroulement des ses écrits, qu’on se croirait presque dans la réalité et donc de suivre avec attention ces flics dans leurs recherches quotidiennes, des rebuts de la société qui sont loin de tenir le haut du pavé…