Sonia Delaunay : La vie magnifique
de Sophie Chauveau

critiqué par Veneziano, le 26 avril 2019
(Paris - 41 ans)


La note:  étoiles
L'abstraction par la couleur
Sonia Delaunay est devenue cette célèbre artiste abstraite, essentiellement du deuxième tiers du XXème siècle, qui a fait corps avec son mari, tant sur le plan artistique que matrimonial, pour concevoir une oeuvre abstraite basée sur l'impression de mouvement et l'imbrication de couleurs vives. Elle a également épousé l'histoire de son époque. Juive de Russie, elle a dû changer de nom à plusieurs reprises, pour se stabiliser en France, pays de pays et de liberté, jusqu'à ce que l'Etat collabore avec la politique d'extermination allemande et que l'errance subséquente recommence.
Son couple a été proche des communistes, puis de la gauche plus globalement, ainsi que du mouvement Dada. Son mari et elle ont été très intégrés à leur monde professionnel et se sont montrés influents par le caractère innovant de leurs oeuvres et un penchant très cordial et amical. Inscrite dans une union fusionnelle, elle a rendu grandement hommage à son mari.

L'auteure nous a habitués jusqu'ici aux biographies d'artistes masculins, de la Renaissance principalement, puis à celle de Fragonard. Elle se penche ici à la fois sur une femme et une artiste d'art moderne. Elle conserve sa verve et sa lucidité de ton, fort utiles pour retracer l'existence d'une forte personnalité, bousculée par les circonstances puis fort appréciée pour ce qu'elle était, tant pour ses créations que ses valeurs humaines. Le résultat fait de ce livre un récit tout aussi mouvementé et coloré que l'oeuvre de l'artiste, et s'avère tout aussi intéressant, voire passionné, que ses ouvrages précédents. Je le recommande donc chaudement.