Le Cycle des Princes d'Ambre, tome 6 : Les atouts de la vengeance de Roger Zelazny

Le Cycle des Princes d'Ambre, tome 6 : Les atouts de la vengeance de Roger Zelazny
( Trumps of doom)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Pendragon, le 19 juin 2004 (Liernu, Inscrit le 26 janvier 2001, 49 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 6 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (10 114ème position).
Visites : 3 025  (depuis Novembre 2007)

6ème tome du Cycle, 1er du Second Age

Près de sept ans après avoir abandonné Ambre et ses Ombres, Zelazny nous revient avec son Univers particulier. C’est à présent Merlin, le fils de Corwyn, qui est le héros de ce nouveau quintuple. Ingénieur informaticien sur l’Ombre Terre, il s’y plait mais ressent de plus en plus l’étrange appel de son véritable foyer, enfin, de ses deux foyers puisqu’il est fils d’Ambre et fils du Chaos ! Il faut dire aussi qu’un assassin se charge de lui rappeler son origine sous la forme d’une tentative de meurtre revenant bizarrement tous les ans, à la même date !

Et voici donc Merlin confronté à ses oncles, aux anciens ennemis de son père, à sa mère chaotique, et même à la Marelle elle-même qui a un service à lui demander ! Excusez du peu ! Il rencontrera aussi des démons, des fantômes, et divers personnages sortis d’on ne sait où. Ajoutons à cela qu’il est aidé par une machine de son invention, sorte de gigantesque ordinateur intelligent pouvant se déplacer à sa guise… et vous aurez le tableau brossé par Zelazny.

Résumer ces cinq romans n’est pas chose aisée, disons, pour faire simple, que la Marelle créée en son temps par Corwyn a rompu l’équilibre des forces entre le Chaos et l’Ordre et que ces deux forces tentent, par l’intermédiaire de Merlin, de profiter de ce déséquilibre pour reprendre le dessus… plongeant le pauvre Merlin au sein de tourments particulièrement peu enviables.

L’écriture de Zelazny est certes toujours aussi agréable à lire, mais il ajoute une dose de « loufoquerie » à la « Alice in Wonderland » qui ne me plait qu’à moitié, pour ne pas dire point du tout ! Heureusement que sa dose est légère ! Cela dit, pour ceux qui apprécient la légèreté de ton au sein d’une oeuvre… c’est un régal ! De mon côté, j’ose dire que la magie du premier « quintuple » s’en est allée… en même temps qu’une étoile…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Les atouts de la vengeance [Texte imprimé] Roger Zelazny trad. de l'américain par Jean-Pierre Pugi
    de Zelazny, Roger Pugi, Jean-Pierre (Traducteur)
    Gallimard / Folio. Science-fiction.
    ISBN : 9782070418961 ; EUR 6,20 ; 01/06/2001 ; 267 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Où est passée la magie?

7 étoiles

Critique de Belial (Anvers, Inscrit le 25 août 2005, 39 ans) - 10 avril 2013

Après cinq volumes assez grandioses de son cycle des Princes d'Ambre, Zelazny allait-il réussir à redonner un second souffle à sa saga grâce au personnage de Merlin, fils de Corwin qui avait été le personnage principal des tomes précédents? A la lecture des Atouts de la Vengeance, je n'en suis pas tout à fait persuadé.

L'eau a coulé sous les ponts depuis le tome 5 et on voit la nouvelle génération de la noblesse d'Ambre rentrer dans le jeu de pouvoir auquel se livrent les Princes. Merlin, fils de Corwin et Martin, fils de Random, font leur apparition dans ce roman et seront probablement amenés à devenir des pièces maîtresses de l'échiquier. Merlin, initié d'Ambre et des cours du Chaos de par son ascendance bâtarde, passe du temps sur la Terre, ombre longtemps habitée par son père. Il y officie comme informaticien et y exerce ses talents de sorcier. Il est victime chaque année de tentatives d'assassinat, auxquelles sa famille est, vous l'aurez deviné, mêlée de près ou de loin.

Encore plus franchement que dans Les neuf princes d'Ambre, on retrouve un récit construit initialement comme un pur polar. Des personnages mystérieux surgissent dans la vie du héros et on passe son temps à se demander qui est qui et qui sait ou fait quoi. Cette partie du roman est extrêmement efficace. Or le pot aux roses est révélé assez rapidement, et on se met à penser que l'intrigue que l'on devinait d'une grande complexité ne l'est peut-être pas tant que ça. Sachant que la série compte quatre tomes additionnels, on craint que l'histoire se mette à patiner assez vite.

J'ai été un peu déçu de ne pas retrouver les éléments épiques, flamboyants et grandioses du cycle de Corwin. La magie des châteaux et des contes de fées n'est plus présente. On tombe dans une histoire d'urban fantasy jouissive mais finalement assez commune. Tout ça sent le studio en carton-pâte, la magie n'opère plus comme avant. Là où Corwin était empreint de fureur, d'excès et de grandeur, Merlin apparaît comme un petit garçon naïf et poli qu'on a constamment envie de secouer.
Au demeurant le scénario est efficace, et voilà un univers qu'on prend plaisir à retrouver. Dommage que le récit soit desservi par une traduction médiocre.

des traductions décevantes

9 étoiles

Critique de Lectgreg (toulouse, Inscrit le 27 mai 2009, 33 ans) - 23 mai 2011

le cycle des neuf princes d'Ambre est une excellente "saga", pleine de rebondissements, de personnages et nouveaux thèmes à chaque tome.
le seul hic réside dans certaines traductions. en effet, le traducteur de chaque tome changeant, nous nous trouvons face à des oeuvres écrites de façons très puériles, ce qui dénote considérablement avec le reste de l'oeuvre.

commencé mais pas fini !!!

8 étoiles

Critique de Saphoo (, Inscrite le 5 février 2006, 55 ans) - 7 février 2006

Agréablement surprise par le premier tome, j'ai poursuivi mais j'ai stoppé au sixième ne trouvant plus l'euphorie de la découverte. La saga est intéressante mais elle s'essouffle légèrement. je pense que je la finirai toutefois, car elle mérite d'être lue et connue. sans doute ai-je englouti trop vite les 3 premiers qui m'ont donné cette overdose et lassitude.
mais je le conseille aux amoureux du fantastique, et ceux qui comme moi aiment se plonger dans un genre inhabituel.

oui mais

8 étoiles

Critique de Klutjo (, Inscrit le 18 janvier 2006, 38 ans) - 18 janvier 2006

le premier tome je le trouve pas génial... les quatre suivant excellents, magnifique intrigue pleine de rebondissements le tout dans un univers grandiose avec des persos accrochant et tout et tout. Le deuxième cycle par contre, celui de merlin est inférieur au premier on sent que la série s’essouffle même si il y a encore des bonnes idées... en somme je mets 5 pour le premier cycle et trois pour le second.

une imagination folle

9 étoiles

Critique de Stephane007 (, Inscrit le 30 juillet 2005, 54 ans) - 30 juillet 2005

Lors de la lecture du premier tome de la série, on est interloqué : c'est assez bizarre.
Puis on rentre dans cet univers et on est emporté par l'imagination sans limite de l'auteur...

Un vrai régal !

Forums: Le Cycle des Princes d'Ambre, tome 6 : Les atouts de la vengeance

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le Cycle des Princes d'Ambre, tome 6 : Les atouts de la vengeance".