Écrits noirs... Encre rouge
de Marcel Camill'

critiqué par Tapuscrits, le 18 avril 2019
( - 21 ans)


La note:  étoiles
Un recueil de poésies poignant sur une réalité Africaine dense et sombre.
Contre les matraques et les insultes, il reste les mots. La poésie, si présente dans son Congo natal, reprend ici sa place de régulatrice de conflits, d’émouvante diplomate, et offre aux lecteurs le récit d’une vie, d’un parcours singulier et pourtant partagé par tant. Pamphlet contre l’invisibilisation et message réaliste porteur d’espoir, Marcel Camill’ signe ici son troisième recueil justement récompensé en 2018. Fort de son expérience de guerres et de luttes d’exil et de nouvelle patrie, de racisme et d’acceptation, l’auteur nous transporte par ses vers et nous procure d’innombrables émotions. Un recueil noir, puisqu’il subsiste aujourd’hui trop d’injustices, ici comme ailleurs ; des écrits noirs pour dénoncer, lutter et exister.

« Au pays de mes ancêtres
Nous n’avons jamais eu
Le loisir
De choisir nous-même
Nos maîtres tortionnaires. »