La lionne
de Katherine Scholes

critiqué par Monocle, le 14 avril 2019
(tournai - 59 ans)


La note:  étoiles
Miracle en Tanzanie
Angel, petite fille de sept ans, chemine avec sa mère et leurs deux chameaux sur les plaines de Tanzanie. La maman, infirmière itinérante, se fait mordre par un serpent et meurt, laissant sa fille seule dans cet univers sauvage. Angel sera adoptée par une Lionne. Parallèlement Emma, une jeune femme, brillante virologue australienne se retrouve en Tanzanie pour un safari. Sa vie croisera celle de la petite Angel et leur destin en sera bouleversé.

Qu'en penser ?
Amateur de belles lettres passez votre chemin. Katherine Scholes pond des œufs prévisibles. Le seul intérêt est-il de voir jusqu'où l'incohérence peut aller ? La réponse est sans ambage. "No limit", tout fonctionne pour celui qui veut y croire. J'ai trouvé l'histoire digne d'un roman "Harlequin" en plus long, bref j'ai détesté.
Chaque fois que je critique un livre de façon négative je me sens un peu coupable, un peu "briseur de rêves" vis-à-vis de ceux qui ont aimé ce texte.
Je leur demande pardon avec humilité.