Comme des mouches (Roman policier mais pas que…) de Frédéric Ernotte, Pierre Gaulon

Comme des mouches (Roman policier mais pas que…) de Frédéric Ernotte, Pierre Gaulon

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Nathavh, le 6 avril 2019 (Inscrite le 22 novembre 2016, 54 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 358 

Comme des mouches

Leila est trentenaire, déçue en amour depuis la rupture avec Michaël. Elle se retrouve avec Gwen, son amie de toujours au O'Neils, le pub irlandais de Berry.

Pour se venger des hommes, et remonter le moral à son amie, Gwen lui propose de ressusciter un profil bidon utilisé 18 ans plus tôt sur un site de rencontre - le Love Corner. Elles réactivent le profil de Régina Phalange. Objectif : choisir 8 candidats et imaginer des épreuves dont le trophée ne serait autre que Régina Phalange alias Leila.

Cinq prétendants se déclareront et viendront au premier rendez-vous où ils laisseront dans l'enveloppe un objet déterminant leur personnalité. Et c'est parti pour la suite des épreuves... mais ce qui était un jeu deviendra vite un cauchemar car les prétendants disparaîtront l'un après l'autre, et Leila deviendra une cible..

Un récit qu'on peut difficilement lâcher avant de l'avoir terminé. Il nous interroge sur nos relations avec le monde virtuel mais aussi sur la nature humaine.

Qui s'acharne à ce point contre tous et contre Leila ?

On retrouve l'humour caractéristique de Frédéric Ernotte, mais est-ce le sien car ce roman a été écrit à quatre mains en compagnie de Pierre Gaulon, alors qui a écrit quoi reste un mystère.

Coup de chapeau à ces deux auteurs qui se sont glissés à merveille dans le corps et dans la tête de femmes. C'est assez remarquable dans la description de leurs peurs, de leurs émotions. Bravo messieurs pour votre côté féminin bien développé. Vous cernez parfaitement bien la psychologie féminine.

Un roman policier mais pas que où tous les éléments d'un bon polar, d'un thriller psychologique sont présents. Une prouesse d'avoir écrit ce roman à distance, à quatre mains. Bien entendu ils nous distillent petit à petit des éléments qui font que l'on pense avoir compris et hop, jusqu'au bout la situation se retourne.

Un super bon moment, thriller jouissif comme on aime.

Ma note : 9.5/10


Les jolies phrases

Quoi qu'on fasse, on est seul face à la mort. Par contre, vous pouvez décider de ne pas être seul face à la vie.

Gwen déballe le chatalogue. C'est le nom que je donne à toutes les anecdotes qu'un propriétaire de chat collectionne. Je souris.

A défaut de me caser, je pourrais crier à la face du monde que je ne suis pas célibataire, mais que je suis en couple avec la liberté !

En plus, il a pris l'avion pour l'Italie. Il se gave de pizzas pendant que la peur me retourne comme une crêpe.

Cette pensée me déprime et me donne envie de sortir du frigo une Chimay bleue qu'un ami belge m'a conseillée. Au nom du Père trappiste, du fils qui change l'eau en vin et du Saint-Spiritueux, amen. L'alcool ne résout rien, mais comme le dit l'adage des alcoolos, l'eau et le lait non plus. Peut-être qu'anesthésier mes peurs en ingurgitant une bonne bière est la solution et c'est plus sympa qu'un somnifère.

Et le doute chez un flic, c'est comme un caillou dans une chaussure, on ne se sent à l'aise qu'une fois qu'il est enlevé.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Comme des mouches (Roman policier mais pas que…)

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Comme des mouches (Roman policier mais pas que…)".