La capitale
de Robert Menasse

critiqué par Elko, le 31 mars 2019
(Niort - 43 ans)


La note:  étoiles
Euro-questionnements
Difficile de définir ce roman. Il suit le parcours d’une poignée d’européens dont le dénominateur commun est Bruxelles. Et non, Bruxelles n’est pas la capitale dont il est question dans le titre.

Parmi ces personnages on trouve un tueur, un rescapé des camps nazis, des fonctionnaires de la Commission européenne ou encore un universitaire. Ils sont en proie, à divers degrés, à des questionnements à un moment où leur vie va basculer. On imagine et espère que leurs trajectoires se croiseront.

Le roman offre de nombreuses facettes, parfois policier, ubuesque, satirique ou mélancolique. Ses réflexions portent sur le devoir mémoriel, l’Europe et ses institutions, la solitude, les lobbies, …

Il est prenant, intelligent et j’ai été ravi de lire ses 2 derniers mots : « à suivre ». Promesse ou pointillés ?