In the Land of Invented Languages: Adventures in Linguistic Creativity, Madness, and Genius
de Arika Okrent

critiqué par Elya, le 28 mars 2019
(Savoie - Dauphiné - Ardèche - 29 ans)


La note:  étoiles
Tour de l'histoire des langues inventées
Ce livre est une immersion dans l'univers dans langues inventées, et dans les univers des personnes qui les ont inventées ou parlées. L'auteure, professeure de linguistique et de sciences cognitives aux États-Unis, n'adopte pas une forme académique dans l'élaboration de ce récit. Elle décrit certaines de ces langues, sans établir de critères clairs sur pourquoi celles-ci plutôt que d'autres. Il semble à la lecture qu'elle ait choisi tout simplement de se concentrer sur celles qui l'ont le plus touchée.
Elle revient bien sûr sur la première langue écrite inventée dont nous avons des traces écrites, au milieu du second millénaire. Elle décrit quelques langues de philosophes du 18ème, mais s'attardera plus longuement sur des langues inventées au 19ème et 20ème siècle. Le lectorat découvrira ainsi une multitude de structures langagières différentes : certaines langues fonctionnent en catégorisant le vivant et non-vivant de la manière la plus logique possible ; d'autres représentent le monde en symboles ; d'autres s'inspirent des langues non inventées ; certaines ne partent de rien d'autre que de l'imagination de la personne à l'origine de l'invention ; et la liste est encore longue.
L'auteur revient brièvement sur les motivations de ces inventions, et sur l'utilisation actuelle ou non de la langue. Elle donne peu d'explications cependant sur les raisons qui font que certaines langues se soient plus répandues que d'autres.
Il s'agit à mon avis d'un beau panorama du sujet, assez facile à lire par un anglophone non natif.