Le Paris de François Truffaut
de Philippe Lombard

critiqué par Veneziano, le 24 mars 2019
(Paris - 41 ans)


La note:  étoiles
Les lieux fétiches de Truffaut le Parisien
François est né et a toujours vécu à Paris, où il est notamment allé beaucoup au cinéma dans sa jeunesse, souvent en douce, en se construisant une cartographie des salles de projection. Ce livre retrace ses lieux de vie, mais surtout de tournage, avec moult illustrations, photographies tirées de prises ou directement de ses films, avec d'assez nombreuses citations relatives à ses oeuvres. Deux secteurs s'avèrent sur-représentés au point de représenter deux grands pôles de la géographie du cinéaste, Pigalle-Montmartre, à la limite des 9ème et 18ème, ainsi que le 16ème arrondissement, presque comme si il n'existait rien d'autre, outre des vues sur la tour Eiffel et de rares incartades rive gauche, jugée plus provinciale et cosmopolite, donc moins typiquement parisienne.
Ses collèges critiques de cinéma devenus les réalisateurs de la Nouvelle vague, ses acteurs, notamment Jean-Pierre Léaud, son double, relatent leurs relations avec le cinéaste.

Cet ouvrage s'avère instructif et prend une forme pratique, au point de devenir presque ludique, par ce parcours et les conditions de vie de Truffaut. J'ai trouvé ce livre aussi agréable qu'intéressant, par son aspect vivant qui permet de retracer une époque et son atmosphère, ce qui devait bien en constituer l'objectif. Je le recommande donc.