Mort d'un propriétaire foncier : Et autres courts romans de Yu Hua

Mort d'un propriétaire foncier : Et autres courts romans de Yu Hua

Catégorie(s) : Littérature => Asiatique

Critiqué par Mimi62, le 20 mars 2019 (Plaisance-du-Touch (31), Inscrit le 20 décembre 2013, 66 ans)
La note : 5 étoiles
Visites : 162 

Une découverte difficile

Première entrée dans la littérature chinoise avec ce recueil de cinq nouvelles alors que je ne suis pas amateur de ce type d'écrits.
L'ouvrage s'avère intéressant car permettant de se familiariser avec plusieurs facettes de l'oeuvre de cet écrivain.
Il s'agit ici d'oeuvres de début de carrière.

"Mort d'un propriétaire foncier" présente une trame de narration qui permet de suivre le déroulement mais dont on comprend difficilement le cheminement ni le pourquoi de ce final.
Si l'on comprend les différents épisodes du récit, difficile d'en saisir la finalité.

"Typhon estival" narre le cheminement d'un jeune étudiant observant les prémices d'un tremblement de terre là où aucun des professeurs et autres scientifiques ne voient rien d'alarmant. Matériel défaillant, scientifiques ne voulant pas valider une possibilité non programmée par les dirigeants ? Tout cela reste confus et là aussi, la finalité du récit est difficile à saisir.

"Difficile d'échapper à son destin"
Certainement la plus hermétique de ces nouvelles. J'avoue ne pas avoir compris le déroulement de l'histoire constituée de multiples digressions, d'allers et retours dans ce que je souhaite être des pensées du passé. Une fois encore, je n'ai pas compris la finalité du récit.

"L'affaire du trois avril"
Cette nouvelle s'annonce plus accessible, semblant nous préparer à un événement qui doit se dérouler. Tout au long des pages, on ne saisit pas les raisons de certaines réponses, de certains comportements. Tout semble énigmatique. La fin n'apportera rien de nouveau. On ne sait pas en quoi ce trois avril a tant d'importance ni quelles pourraient être les conséquences.

"Frisson"
Cette dernière nouvelle de l'ouvrage s'avère être celle où l'on entre le moins difficilement voire même aisément. L'ensemble du récit présente une cohérence reliant le début et la fin malgré des retours en arrière nécessaires pour éclairer le déroulement.

En conclusion, un livre intéressant car cet auteur est reconnu pour ses écrits. Cela permet de se faire une idée de cette littérature. Elle nous apparaît hermétique et si la dernière est celle qui s'appréhende le mieux c'est très probablement parce que c'est celle qui est la plus occidentalisée.
Pour le reste, je pense qu'il est nécessaire d'avoir quelques notions concernant l'écriture et la culture chinoise pour pouvoir percevoir les intentions de l'auteur, sans oublier le contexte politique dans lequel il écrit. Il faut donc certainement y trouver des allusions à cette situation.

Je ne conseillerais nullement cet ouvrage pour le plaisir de la lecture mais par contre je pense qu'il mérite le détour pour découvrir cet univers.
Je dois reconnaître très honnêtement que je n'ai que survolé certains passages car la lecture devenait très ardue, difficile, jusqu'à en être pénible.

Difficile de noter un tel ouvrage.
Si je me réfère à mes critères habituels imprégnés de littérature occidentale, je n'arriverais pas à dépasser 1 étoile.
Pour la découverte, on peut aller jusque 3 étoiles.
Nullement un ouvrage plaisir, uniquement un ouvrage pour s'ouvrir à une culture... lorsque l'on est totalement inculte en ce qui concerne cette dernière, comme je le suis.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Mort d'un propriétaire foncier : Et autres courts romans

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Mort d'un propriétaire foncier : Et autres courts romans".