Tranches de vie - Intégrale
de Gérard Lauzier

critiqué par Le rat des champs, le 14 mars 2019
( - 68 ans)


La note:  étoiles
Une réédition qui était indispensable
Les tranches de vie de Lauzier font partie des trésors du regretté journal Pilote. Elles datent des années 1970, ce qui ne nous rajeunit pas, mais elles n'ont pas vieilli d'un poil, parce que les travers des personnages sont intemporels, leurs dialogues pourraient se tenir encore de nos jours. Gérard Lauzier flingue dans tous les azimuts, personne ne trouve grâce à ses yeux, c'est caustique, percutant, ironique, et extrêmement drôle. Cette façon de tourner en ridicule les travers de ses contemporains me fait penser à Molière, qui je crois, aurait adoré ce livre. Les phallocrates libidineux, les patrons égocentriques, les gauchistes de salon qui veulent faire la révolution, mais demain, parce qu'aujourd'hui il y a un bon film à la télévision, les révoltés en peau de lapin, les féministes, les politiciens, tout le monde y passe, sans pitié. Il était comme ça, Lauzier, un affreux, un moqueur, lui dont René Goscinny disait qu'il tremblait devant le nombre de ceux qui allaient le haïr quand il aurait dit à quel point il l'admirait.
La réédition de cette oeuvre monumentale était une nécessité d'intérêt public, il était temps. Vraiment, j'en suis ravi, et j'espère que tant qu'il y est, il nous sortira une intégrale de son oeuvre, avec les "Sextraordinaires aventures de Zizi et Peter Panpan".