La vérité sur "Dix petits nègres"
de Pierre Bayard

critiqué par Shelton, le 13 mars 2019
(Chalon-sur-Saône - 62 ans)


La note:  étoiles
J'adore ce genre d'ouvrage...
Pour Pierre Bayard, les questions sont simples, ou, plus exactement, elles méritent d’être posées sans précaution, de façon nette, et il faut construire la réponse avec logique, sans tricher, en manipulant juste un peu le lecteur comme tout auteur sait si bien le faire…

Alors, avec ce préalable, il peut se demander si Agatha Christie ne s’est pas fourvoyée en écrivant « Dix petits nègres ». C'est-à-dire, est-ce que finalement, le coupable ne serait pas un autre que celui qui s’autodésigne en fin de roman à travers une lettre ô combien suspecte ?

Alors, bien sûr, pour ceux qui connaissent l’auteur, ceux qui l’ont déjà lu face à des romanciers comme Proust, à des romans policiers comme « Le meurtre de Roger Ackroyd » ou « Le chien des Baskerville », tout cela est simple : il suffit de suivre le guide ! Pour les autres, attention, c’est parfois un peu plus complexe… Il suffit d’admettre que les œuvres puissent s’affranchir parfois de leurs auteurs, que les personnages sont finalement presque aussi vivants que nous et, enfin, que l’auteur ou/et le lecteur n’ont pas toujours raison…

Je ne vais vous donner ici la clef de ce texte que j’ai adoré car ce ne serait pas sympathique du tout pour ceux qui veulent le lire… Disons simplement que je vous conseille, dans un premier temps de relire « Dix petits nègres », éventuellement de prendre des notes si quelque chose vous surprend, puis après de lire cet ouvrage de Pierre Bayard. Je vous déconseille, par contre, d’aller vous précipiter sur la version TV… Restez fidèles au texte car c’est sur ce texte que s’appuie Pierre Bayard !

L’ouvrage est aussi une très bonne analyse du roman policier et il renouvelle le regard sur ce genre en allant beaucoup plus loin que Boileau-Narcejac en leur temps…

Bonne lecture… et vous ne lirez plus jamais un polar de la même façon !