Passager 23
de Sebastian Fitzek

critiqué par Martell, le 6 mars 2019
( - 65 ans)


La note:  étoiles
Suicides en série
Un très bon roman qui se passe en haute mer à bord d’un paquebot de luxe qui cache des horreurs dans des étages inaccessibles au public. Le héros, Martin Schwartz, enquêteur de métier qui espère découvrir la vérité sur la mort de sa femme et de son fils à bord du «Sultan» il y a un an, un super transatlantique de luxe. Schwartz ira de découverte en découverte mais sans jamais trouver de fil conducteur jusqu'aux dernières pages.

Un thriller de grande qualité avec plusieurs personnages approfondis.

Et une fin pour le moins surprenante.
Peut-être un peu trop.