The Read-Aloud Handbook
de Jim Trelease

critiqué par Elya, le 20 février 2019
(Savoie - Dauphiné - Ardèche - 29 ans)


La note:  étoiles
Lecture à voix haute ou silencieuse
La première publication de ce livre en anglais parue en 1982, et depuis pas moins de 7 éditions se sont succédé. Ceci témoigne d'un succès de librairie. Le contenu du livre est-il pour autant tout aussi saisissant ? La thèse de l'auteur défendue dans cet ouvrage est que la lecture à voix haute et la lecture silencieuse sont fondamentales pour le développement des facultés cognitives de l'enfant et particulièrement pour lui donner le goût à la lecture. L'auteur prône leur pratique aussi bien à la maison qu'à l'école, et délivre quelques conseils, assez sommaires, pour faciliter leur mise en place. La moitié de l'ouvrage, peu pertinente pour un lectorat francophone, est consacré à une très longue énumération de livres qui se prêtent selon lui bien à ces pratiques.

Qu'entend l'auteur par "lecture à voix haute" ? Il s'agit tout simplement d'un temps où un adulte lit à voix haute un livre avec ou sans image à un bébé, enfant, ou adolescent. Ce temps n'est pas nécessairement passif : en fonction de l'âge de l'enfant, celui-ci a bien sûr le droit d'intervenir, et le lecteur peut tout à fait poser des questions, à condition qu'elles ne soient pas perçues comme trop inquisitrices ou à finalité d'évaluation.
La lecture silencieuse quant à elle signifie tout simplement le faire de lire de manière 'traditionnelle", dans sa tête, mais sur un temps consacré, et pourquoi pas en groupe. Elle ne se cantonne pas à la lecture pour un groupe d'un même ouvrage, au contraire, l'auteur encoure, même dans un contexte scolaire, la liberté du choix de l'ouvrage, pour renforcer l'adhérence de l'enfant.

Le livre contient moult témoignages de personnes ayant beaucoup pratiqué en temps que lecteur ou "récepteur" la lecture à voix haute. Ces passages m'ont laissé de marbre et n'ont pour moi aucune valeur pour étayer l'efficacité de cette pratique. Au mieux peuvent-ils être une illustration de la façon dont peuvent se passer les choses, sans pouvoir être sûr que la lecture en est le facteur causal - tout au moins, elle n'a pas empêché un bon développement, à condition qu'il n'y ait pas de tri dans le contenu du témoignage et la mémoire de ceux et celles à l'origine de son récit.
Bien sûr l'auteur cite bien quelques travaux issus de la littérature académique et scientifique. Malheureusement, il le fait de manière trop parcellaire à mon goût, non systématique. J'ai refermé le livre en n'ayant pas du tout eu l'impression de faire le tour de la question, ni sur les aspects pratiques, ni sur les aspects scientifiques.