Nouvelle Calédonie: Émotions couleurs
de Sylvie Bednar, Stanislas Fautré (Dessin)

critiqué par Tistou, le 18 février 2019
( - 63 ans)


La note:  étoiles
Emotions couleurs
Cet ouvrage est essentiellement un livre de photos, de Stanislas Fautré, sur cette terre du bout du monde qu’est la Nouvelle Calédonie. Peu de textes, ils sont de Sylvie Bednar.
Sous-titré « Emotions couleurs », il est divisé en quatre chapitres, quatre couleurs, qui donnent le ton sur les grands axes d’intérêt du territoire :
- Bleu corail
« Bleu corail une hérésie ? Non ! Bleu comme la mer de Corail. Celle qui englobe toute la région de l’Océanie entre l’Australie, la grande voisine à l’ouest, les Vanuatu à l’est, les îles Salomon au nord et enfin la Nouvelle Calédonie au sud. Celle-là même qui expose tous les camaïeux azuréens … »
- Rouge passion
« Si la surface de Mars est rouge, la région des lacs du Grand Sud, maquillée à grand renfort de rouge baiser, pourrait prétendre en faire partie !
Pour découvrir l’insolite, il faut sillonner les pistes de latérite couleur de feu de la région des lacs du Grand Sud, … »
- Vert chlorophylle
« Derrière ses plages paradisiaques, ce petit archipel du Pacifique Sud abrite un jardin d’Eden de près de 3300 espèces végétales, uniques au monde à plus de 75% ! Dont l’archaïque Amborella, contemporaines des dinosaures, « mère de toutes les fleurs », âgée de près de 130 millions d’années. »
- Sépia orage
« Impossible de faire l’impasse sur la reine des lavis et des estampes. L’anthracite des roches coralliennes n’est pas loin. Le kaki des fougères arborescentes la côtoie. Les sables s’y ajoutent en famille recomposée. Le bois grisé des chefferies est un cousin. Posé comme un voile d’ombre naturelle sur les épaules des hommes et de l’histoire, ce ton suranné de photo d’archive semble pouvoir réunir sous un même étendard toutes les sensibilités. »

Ce sont les hommes qui sont le sujet de ce dernier chapitre : une histoire d’hommes compliquée, on le sait bien. Est-ce que « l’orage » évoqué dans « Sépia orage » préfigure ce qui pourrait se passer, il semblerait que non même si l’histoire reste compliquée.

La Nouvelle-Calédonie, indéniablement un territoire à découvrir. Les photos en donnent envie et les textes laissent planer une impression de mystère d’une terre qui serait encore largement à explorer. Une chose est certaine ; c’est loin la Nouvelle-Calédonie …