L'Outsider
de Stephen King

critiqué par Darkvador, le 17 février 2019
(Falck - 52 ans)


La note:  étoiles
Digne d'une enquête d'X Files
Stephen King va sur ses 72 ans. Et il réussit encore à me surprendre.
Il arrive à se renouveler tout en étant fidèle à sa réputation.
Avec ce roman il est au paroxysme de son talent.
C'est une histoire pourtant vue et revue mais le maître nous fait un roman prenant , addictif, au suspense intenable. Beaucoup énormément d'action.

L'histoire: Le corps violé et torturé d'un garçon de 11 ans est retrouvé dans le parc de FLYN CITY. Témoins et empreintes(et plus tard ADN) désignent le coupable.
Terry Maintland : L'une des personne les plus respectées de la ville. Bon père de famille , professeur d'anglais entraîneur de l'équipe locale de base Ball.
Sauf qu'il a un alibi en béton. Des preuves , là aussi des témoins, empreintes et ADN tout aussi irréfutables qui l'innocente complètement.
Le mal peut-il prendre notre place?

Sur les 200 premières pages on a affaire à un véritable polar. Le chapitre intitulé "Acte d'accusation" qui clôture les 200 pages est un véritable petit bijou.
Après ce chapitre, c'est (presque) une autre histoire de 300 pages qui commence. On bascule dans un thriller fantastique et d'horreur.
Encore une fois les personnages avec leurs faiblesses , leurs remords sont très attachants. De l'inspecteur Ralph au procureur Samuels. Ce sont eux qui redonne l'espoir cette petite foi en l'homme. Car oui , comme toujours avec le King , l'amitiés , l'humanité, l'entraide , le don de soi , dans ce monde violent sont plus fort que tout.
J'ai apprécié quand l'auteur balance ses "piques empoisonnées" à la société Américaine. Il la dépeint au vitriol.
Monde religieux , violence sociale et familiale , intolérance , racisme , culte de la consommation , puissance des médias. Tout y passe...
La palme revient à Donald Trump. Le King l’égratigne avec délectation et sans ménagement. Il ne cache pas sa défiance au patron de la maison Blanche.

Je finirai par la bonne surprise que fait l'auteur a ses fans. Un véritable clin d'oeil. C'est en véritable guest star qu'apparaît l'héroïne de la trilogie "Mr Mercedes". Madame Holly Gibney!! Celle qui a toujours des problèmes relationnels avec les gens , celle qui se soigne au lexapro et qui a fondé une agence qui s'appelle FINDERS KEEPERS.
Elle va participer activement à l'enquête. Pour ceux qui ont lu la trilogie "Mr Mercedes"ça ne pose pas de problèmes pour les autres attention, car il y a des révélations sur la trilogie qui sont révélés.
Sacré Stephen King le voilà qui nous invente une Miss Marple moderne , cinquantenaire qui traque les monstres qui se cachent tout autour de nous...
Bonne lecture.
L'univers est infini ! 8 étoiles

Flint City, Oklahoma.
Le jeune Frankie Peterson est retrouvé mort dans un parc de la ville, sauvagement assassiné, violé et mutilé.
Les indices relevés sur la scène du crime (empreintes, ADN) et les nombreux témoins oculaires ne laissent aucun doute sur l'identité du coupable ; Terry Maitland, "Coach T" LA figure emblématique de la ville, entraîneur des équipes des jeunes joueurs de baseball de la ville.
C'est la consternation !
Coach T est arrêté, menotté, en plein match devant toute la ville réunie dans le stade.
L'enquête semble bouclée, l'inspecteur Ralph Anderson, fort de ses certitudes se réjouit d'un procès gagné d'avance.
Mais (et oui.... il y a un mais, sinon , pas de roman ! ), Terry Maitland a été vu au même moment, dans une autre ville éloignée de Flint City, assistant à une conférence donnée par un célèbre écrivain.
Il était accompagnée d'amis et enseignants, confirmant sa présence. Pour le besoin de l'enquête, des empreintes du même Terry sont aussi retrouvées dans cette salle.
Le doute s'installe....
la seconde partie du roman de Stephen King démarre.
Le rationnel de l'Inspecteur affronte l'irrationnel de Holly (personnage qui apparaît à mi-roman)

J'avoue avoir été déstabilisé. Une enquête policière de grande qualité, des preuves scientifiques et puis........ on bascule dans la fantastique, les légendes, pour expliquer l'inexplicable.
Dans l'ensemble, j'ai pris beaucoup de plaisir à la lecture d'un roman rythmé (de courts chapitres ) mais ma légendaire rationalité a été mise à (trop) rude épreuve.
Un bon "KING" néanmoins .

Frunny - PARIS - 53 ans - 10 juin 2019


Anatomie du Mal 8 étoiles

C’est à la suite du meurtre d’un sadisme inouïe du petit Frankie Peterson, onze ans, qu’une enquête se referme sur Terry Maitland, un citoyen actifs tel que décrit dans la critique principale. Aucun détail ne nous sera épargné sur les indices et les preuves qui désignent celui que tous considéraient comme le brave M. Maitland.
Beaucoup plus qu’une enquête policière, ce sera une quête acharnée de la vérité et des raisons qui poussent un homme à se transformer en monstre qui provoque la dévastation d'au moins deux familles.

Il y aura une fin brutale avant la moitié du roman qui risque de choquer le lecteur, et la suite sera l’affaire de la spécialité de S. King qui a l’habitude de bousculer notre imagination pour nous faire entrer dans la face sombre du fantastique.

Ceux qui peuvent être déçu du dénouement final auront tout de même visité, en ayant eu droit à beaucoup d’émotions, le quotidien et les travers d’une certaine société américaine avec la précision dans les détails et les divers types de caractères qui ont fait la réputation de cet auteur moderne.

Martell - - 66 ans - 3 mai 2019