Le Neuvieme orgasme est toujours le meilleur de Anne-Michèle Hamesse

Le Neuvieme orgasme est toujours le meilleur de Anne-Michèle Hamesse

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Débézed, le 14 février 2019 (Besançon, Inscrit le 10 février 2008, 72 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (21 597ème position).
Visites : 523 

Eros et Thanatos

Après un premier recueil de nouvelles, « Ma voisine a hurlé toute la nuit », publié au Cactus Inébranlable éditions en 2016, Anne-Michèle Hamesse récidive avec ce nouveau recueil où elle déploie les mêmes qualités que celles que j’avais soulignées lors de la première publication. « Avec son style limpide, académique, précis, appuyé sur des phrases plutôt courtes même si elles sont suffisamment longues pour être souples et agréables à lire …. L’auteure démontre ses talents de conteuse. Elle sait très bien raconter les pires histoires, créer des personnages diaboliques, sans jamais sombrer dans la vulgarité ou l’approximatif. En toute innocence, elle peut laisser supposer les pires horreurs… ». Dans ce nouveau recueil elle convoque encore les deux inséparables, Eros et son collègue Thanatos, Eros décoche ses flèches dans la presque totalité des quatorze nouvelles qui composent le présent recueil et Thanatos le suit de près car de nombreuses histoires connaissent une chute plutôt macabre.

Les héros d’Anne-Michèle Hamesse sont souvent des êtres en errance, plutôt des femmes mais aussi des hommes, qui ont perdu leurs repères après un décès, un accident, un viol, des violences, des souffrances, ou n’importe quelles autres douleurs physiques, morales ou psychologiques. Mais, malgré tout, ils croient encore en l’amour pour sortir de leur isolement, construire une nouvelle vie, trouver un nouveau bonheur mais le sort leur est rarement favorable, il leur est même la plupart du temps fatal. Une jeune veuve séduit des vieux uniquement pour accaparer leur héritage, un homme abandonné par sa femme la retrouve avec un autre lors de la célébration du Nouvel An chinois, une femme abandonnée trouve un ami fidèle à la SPA, un chien, qui crève dans le bus en rentrant à la maison, une femme admise aux urgences ne reconnait pas la prostituée qui prétend être son amie mais rêve des étreintes qu’elle a connues dans un bar à filles… Et ainsi pour chacune des quatorze nouvelles rassemblées dans ce recueil qui surprendront le lecteur par leur dénouement insolite.

Dans ce nouveau recueil, Anne-Michèle Hamesse ne révèle pas si « Ma voisine (qui) a hurlé toute la nuit » est celle qui trouve que « Le neuvième orgasme est toujours le meilleur ». On ne peut donc pas avancer qu’elle aurait hurlé toute la nuit en connaissant ce fameux neuvième orgasme que Catulle avait promis à Lesbie et que l’auteure met en scène dans l’une des nouvelles de ce recueil. Pas plus qu’on ne peut déduire qu’un lien intertextuel relie les deux recueils même si l’inspiration de l’auteure semble sourdre des mêmes puits pour la rédaction de l’ensemble des nouvelles publiées dans ses deux recueils.

Encore un recueil d’une belle facture qui mérite bien de figurer dans la collection « Nouvelle » créée par Cactus Inébranlable éditions qui ne comporte, jusqu’à présent, que des textes de grande qualité.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Melting pot ingénieux

8 étoiles

Critique de Nathafi (SAINT-SOUPLET, Inscrite le 20 avril 2011, 52 ans) - 23 février 2019

Ne nous méprenons pas, le titre peut sembler sulfureux, et j'avoue qu'avec la couverture il a fait son effet dans les transports en commun que j'ai empruntés lors de ma lecture.
Anne-Michèle Hamesse propose dans ce recueil dix-sept nouvelles tout à fait convenables. Elle y raconte la vie, tout simplement, elle décrit des personnages qui ressemblent à Monsieur tout-le-monde, et un peu, voire beaucoup abîmés par une existence compliquée.
Chaque nouvelle nous emmène dans des décors bien dépeints, avec une ambiance perceptible, qui nous révèle les faces plus ou moins sombres des divers protagonistes. Des femmes, des hommes, qui vivent de passion, de convenances, de soumission, et vient l'événement déclencheur qui laisse entrevoir une chute.
La force de ces textes est que la chute n'est pas souvent celle que l'on attendait. Elle laisse pantois, fait esquisser un sourire, éclater de rire, cligner des yeux, froncer les sourcils, provoque chez le lecteur un temps d'arrêt, ou laisse bêtement bouche bée.
L'ouvrage est parfaitement dosé, de la rage, de la luxure, des relations interdites, des passages à l'acte, du surnaturel, des cadavres. Mais il évoque aussi des sentiments, de l'abandon, de l'amour, de l'amitié, de la haine, de la tristesse, de la compassion.

Un melting pot ingénieux, au vu des profils variés, de l'employée d'agence de voyages à la bourgeoise, de l'écrivain de polars au taulard repenti, avec bien souvent en arrière-plan la Belgique et ses panoramas variés.
Quant à la neuvième, je l'ai trouvée très bien écrite, un condensé de métaphores…

Un recueil plaisant et surprenant

Forums: Le Neuvieme orgasme est toujours le meilleur

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le Neuvieme orgasme est toujours le meilleur".