Histoire du cinéma français : Des origines à nos jours
de René Prédal

critiqué par Veneziano, le 10 février 2019
(Paris - 41 ans)


La note:  étoiles
Mieux comprendre les évolutions et mécanismes de notre cinéma
Comme tout art, le cinéma français est parcouru par des mouvements de pensées, des grandes figures tutélaires, des audaces, des fulgurances, des périodes de repli et de saine émulation. Ainsi, la Nouvelle vague, si elle constitue une petite révolution formelle par sa déconstruction du procédé narrative, en rupture avec le cinéma académique à la papa, détient tout de même ses figures de prou dans la génération précédente et ne naît pas de rien pour faire table rase. Aussi d'autres époques novatrices ont pu constituer des périodes tout aussi innovantes, similaires par leur processus créatif novateur, notamment dans les années 1990 ayant succédé à un néo-classisme de la décennie 1980.
Chaque grande période est évoquée dans un chapitre chronologique, le livre suivant logiquement un ordre chronologique, du cinéma primitif de 1895 à 1914 aux quatre générations de cinéastes du nouveau millénaire. Chaque séquence donne lieu à une présentation pointilliste et une analyse exigeante des grandes oeuvres et réalisateurs de renom. Le style est précis, autant que la présentation pointue, l'ouvrage restant à méditer. Il reste très instructif et assez pédagogique, pour mieux faire comprendre la structure et l'évolution de notre septième art.