L'étrange affaire Laprades: Le crime de l'avenue Victor-Hugo
de Jean Jolly

critiqué par Espira, le 30 janvier 2019
(Paris - 59 ans)


La note:  étoiles
L'étrange affaire Laprades
Hier grand reporter, chroniqueur et éditorialiste de politique étrangère et d'économie internationale, Jean Jolly entame aujourd'hui à quatre-vingts ans une carrière d'auteur de romans policiers.
Son premier ouvrage de ce type – L'étrange affaire Laprades - s'inscrit dans la lignée des romans policiers classiques français. Une intrigue bien ficelée et riche en rebondissements.

Un avocat anxieux, un industriel arrogant, une épouse infidèle, une adolescente arrogante, des policiers équivoques, un commissaire célèbre mais trop discret, un détective désinvolte mais efficace, un antiquaire de renom mal à l'aise, un expert mondain fasciné par l'argent et les femmes, un étudiant en médecine mêlé à un trafic douteux, une concierge aigrie et prétentieuse, un avocat général féroce et borné, des truands dangereux… Tous ces personnages s'affrontent dans L'étrange affaire Laprades pour se défendre de lourdes accusations ou découvrir le ou les assassins.
À la demande de son patron, le jeune avocat Jean Duperthus s'est penché sur ce dossier difficile qu'il aura beaucoup de mal à plaider jusqu'au bout. Il se heurtera à de nombreux obstacles dont des pressions effectuées par des personnages influents ainsi qu'à l'attitude intransigeante de son client.

Ecrit dans un style clair et direct, sans fioritures, l'ouvrage tient en haleine le lecteur jusqu'au dénouement surprenant.
Un excellent roman policier.