La révolte
de Clara Dupont-Monod

critiqué par Pascale Ew., le 28 janvier 2019
( - 51 ans)


La note:  étoiles
Lorsqu'une famille de caractères forts s'affronte
Histoire peu banale. Après un mariage de quinze ans avec le roi de France Louis VII, Aliénor d’Aquitaine se marie avec le futur roi d’Angleterre, Henri Plantagenêt, mais ce mariage ne sera pas plus heureux, même si le couple engendre huit enfants (dont 6 mourront avant Aliénor !). Henri n’est que colère et Aliénor est également une femme de tête. Entre eux, c’est l’épreuve de force. Et chacun vit la plupart du temps sur ses terres. La fidélité n’est de mise ni pour l’un ni pour l’autre. Les fils Henri, Richard et Geoffroy sont élevés une partie de leur jeunesse à la cour de France. En 1173, Aliénor pousse ses fils à combattre leur père, alliés à Louis et au roi d’Écosse. Henri II règne sur l’Angleterre, l’Anjou, le Maine et la Normandie (sans compter l’Aquitaine)....
Ce récit est principalement relaté tout à tour par Aliénor et Richard. Bien qu’un amour fort les relie, il n’est nullement exprimé ni ne s’extériorise. L’auteur a pris le parti d’une relation sans dialogues, sans doute pour refléter le manque de communication dans cette famille qui ne connaît pratiquement que la guerre comme langage. Le style est enlevé, poétique et l’histoire déferle à grande vitesse, comme dans un tourbillon. L’auteur tente de rendre la fougue des personnages, leur violence, sans expression de sentiments.