Lèvres de pierre : Nouvelles classes de littérature de Nancy Huston

Lèvres de pierre : Nouvelles classes de littérature de Nancy Huston

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Peche07, le 20 janvier 2019 (Inscrite le 22 février 2006, 61 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (34 493ème position).
Visites : 272 

Déconcertant mais instructif. Quelle lubie Nancy?

Fallait-il aller jusque là ? Entre l’enfance d’un tyran ( Pol Pot) et celle d’une jeune nord américaine anorexique et éprise de littérature, le parallèle est… déconcertant! Les deux « héros » ont en commun les fêlures, le malaise, des aspirations fortes, des rendez vous manqués… et Paris vu sous deux latitudes différentes. Victimes du même mutisme initial ( les lèvres de pierre) on comprend à la fin de l’ouvrage que l’une sublime, l’autre pas… pour le plus grand malheur de près de 2 millions de Cambodgiens ! Mais au nom de la psychologie, peut-on vraiment faire fi de la géopolitique et traiter le sujet … par-dessus les océans ? L’exercice, périlleux quoique instructif, ne m’a pas convaincue. En biographe rigoureuse, l’auteur développe d’abord la genèse du tyran. En seconde partie l’histoire de cette Mad girl est plus aboutie que l’exposé Cambodgien . Rassurons-nous, le parallèle s’arrête là: Nancy Huston reste infiniment plus aimable que l’abominable Pol Pot, même à neuf ans. Ouf ! L’écriture de la romancière confirmée sauve la mise. Mais quelle lubie Nancy ?...!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Surprenant

8 étoiles

Critique de Plume84 (Vecoux, Inscrite le 26 août 2011, 34 ans) - 20 mars 2019

Déconcertant, instructif, terrifiant mais grandement captivant, ce livre m’a happée comme un trou de chasseur sa proie. J’ai aimé la plume, j’ai été un peu dérangée par ce parallèle qui pourtant existe entre ces êtres, l’un monstrueux, l’autre attachant, broyés par ces inégalités qui définissent notre monde. Une belle découverte.

Forums: Lèvres de pierre : Nouvelles classes de littérature

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Lèvres de pierre : Nouvelles classes de littérature".