Métamorphoses de Françoise Rey

Métamorphoses de Françoise Rey

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Débézed, le 13 janvier 2019 (Besançon, Inscrit le 10 février 2008, 72 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 613 

Libertinage

Françoise Rey est une grande spécialiste de la littérature érotique francophone, elle a écrit de nombreux romans et recueils de nouvelles dont le dernier est le présent opus qui regroupe quatorze récits dans lesquels elle raconte des tranches de vie cruciales : le moment où la vie du, ou des héros, bascule, le moment où tout change, où plus rien ne sera comme avant. Le rédacteur en chef n’a plus la même image auprès de son chroniqueur après qu’il lui a confié ses problèmes sexuels, le jeune hémiplégique n’envisage plus l’avenir de la même façon après avoir retrouvé sa virilité sous la main de sa kinésithérapeute, les deux veilleurs de nuit ne voit plus d’un même œil leurs clientes après avoir satisfait les désirs de deux femmes qu’il pensait n’être qu’une seule et même personne, le voisin n’a plus envie de se suicider après avoir retrouvé la jouissance dans les bras de la voisine, … et ainsi de suite dans les quatorze nouvelles de ce recueil, tout bascule, tout change, rien n’est plus comme avant, tout est mieux ou moins bien…

Dans ces récits qui racontent des histoires de sexe, jamais François Rey ne sombre dans la pornographie, elle se cantonne, sans aucune fausse pudeur, dans un libertinage que certains désapprouvent et que d’autres jugent très sain. Elle laisse filtrer dans un de ces textes ce qui pourrait être sa conception de l’amour. « Je voulais être une femme libre, une sorte de courtisane aguerrie, avisée, très à l’aise dans le monde des caresses et du sexe, je voulais qu’on s’époustoufle de mes témérités… ». De ce recueil, il ressort que ses personnages recherchent avant tout le plaisir pour le plaisir dans des relations sexuelles librement consenties sans y mêler des sentiments souvent trop encombrants. Il semble que ces héros ont choisi de ne pas mélanger les affaires de sexe et les affaires de cœur. Affaires de goût, c’est peut-être plus simple !

Au-delà de ce frais libertinage décrit dans une langue policée même si elle reste très réaliste, j’ai apprécié la qualité de l’écriture de l’auteure, on sent qu’elle maitrise très bien la langue française qu’elle a, selon ses biographes, enseignée dans le secondaire. Ca fait tellement plaisir de lire un livre bien écrit à l’époque où même les grands médias nationaux chahutent tellement notre pourtant si belle langue. Quand on possède aussi bien son langage et son écriture, on peut écrire sur bien sujets sans prendre le risque de sombrer dans la vulgarité et même dans la médiocrité. Notre langue permet d’aborder tous les sujets quand on sait en user et Françoise Rey sait particulièrement bien en faire le meilleur usage.

Toutefois, ne nous trompons pas, ce recueil n’a pas pour vocation de donner la moindre leçon, du moins je ne le pense pas, il a tout juste, à mon avis, l’ambition de divertir les lecteurs ayant l’esprit suffisamment ouvert pour aborder l’érotisme sans apriori mal sain.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Métamorphoses

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Métamorphoses".