21 leçons pour le XXIème siècle
de Yuval Noah Harari

critiqué par Colen8, le 11 janvier 2019
( - 77 ans)


La note:  étoiles
Connaissance du monde, connaissance de soi
En fait de leçons c’est le texte tout indiqué pour avoir une idée à peu près complète de l’état du monde, présenté comme une liste des questions et débats qui font l’actualité. Sans nouveauté à proprement parler, il est traité dans une excellente synthèse rassemblant une somme des connaissances requises en histoire, sciences, religions et croyances. Il est aussi plein d’un bon sens teinté de scepticisme moqueur qui pourrait en choquer certains.
Les menaces s’accumulent sur le devenir de la planète à commencer par le changement climatique mais aussi l’épuisement des ressources en eau, la dissémination des armes de destruction massive, les dérives possibles du numérique conjugué aux progrès fulgurants de l’intelligence artificielle (infotech) et à sa convergence avec les biotechnologies (biotech). Il est possible de voir se former des dictatures de big data qui feraient disparaître massivement les emplois, dévaloriseraient in fine le travail et rendraient inutiles des centaines de millions de personnes.
La bonne réponse ne peut être que mondiale, dans un esprit mutuel de coopération et de bienveillance sans renoncer ni à ses origines ni à son patrimoine culturel, mais en acceptant humblement de ne pas tout savoir ni tout comprendre. Car les nations qui prétendent mieux protéger leurs ressortissants en érigeant murs et barrières de toute nature se trompent de cible et faute de bloquer indéfiniment la circulation physique des uns et les idées des autres finiront par révéler leur impuissance.
La dernière leçon conseille la méditation comme exercice personnel pour avoir prise sur le sens de la vie.