Woodstock de Walter Scott

Woodstock de Walter Scott

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone , Littérature => Romans historiques

Critiqué par Cyclo, le 9 janvier 2019 (Bordeaux, Inscrit le 18 avril 2008, 73 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 256 

Révolution anglaise : cavaliers et têtes rondes

Tout le monde se souvient de "Vingt ans après" de Dumas, dans lequel on voit nos quatre mousquetaires tenter de filer au secours de Charles Ier d'Angleterre, et échouant sous son échafaud.

Il y a des chances que Dumas ait lu la traduction ici présente du très beau roman de Walter Scott consacré, après la mort de Charles Ier, à la fuite hors d'Angleterre de son fils Charles II qui deviendra roi après la mort de Cromwell lors de la Restauration.

Le roman tout entier se passe en 1651 à Woodstock, petite bourgade près d'Oxford où Sir Henry Lee, demeuré fervent partisan des Suarts, garde le Palais de Woodstock. Il s'oppose au mariage de sa fille Alice avec son neveu, Markham Everard, devenu "tête ronde" au service de Cromwell, qui l'a promu colonel. Mais le Palais avec ses dépendances (parc et forêt) est mis sous séquestre, sur ordre du Parlement (ou ce qu'il en reste, on l'appelle le Parlement "Croupion") et avec l'accord de Cromwell, et Henry Lee doit quitter les lieux occupés par les trois lords commissaires envoyés par le Parlement. Sir Henry et Alice sont chassés du palais. Mais la nuit venue, les trois intrus se croient victimes de fantômes, qui les terrorisent. Ils fuient les lieux. Le colonel Everard use de son crédit auprès de Cromwell pour que ce dernier sauve le Palis de la destruction et pour que la garde en soit de nouveau confiée à sir Henry. Cromwell accepte, car il imagine bien que c'est là que Charles Stuart, en fuite, cherchera peut-être un dernier asile avant de quitter l'Angleterre. Il espère bien que le colonel Everard lui livrera le fugitif. Sir Henry et Alice reviennent au Palais. Albert, le fils de Sir Henry, enragé "Cavalier"' (royaliste) arrive, flanqué d'un soi-disant page écossais, qui n'est autre que le fugitif fils du roi. Charles Stuart, habitué à ce qu'aucune femme ne lui résiste, profite de la situation et du départ d'Albert qui doit préparer sa fuite en affrétant un bateau, pour courtiser Alice.Mais la jeune fille refuse de lui céder, même après qu'il se soit fait reconnaître.

Comment le futur roi réussira-t-il à fuir ? Sir Henry et sa fille, et même le colonel Everard, jugés complices, vont-ils échapper à la peine capitale ? Vous le saurez en lisant ce magnifique roman historique, riche de personnages secondaires hauts en couleurs (Cromwell, le chien Bevis, l'espion Joseph Tomkins, le garde forestier Jocelyn Joliffe, le révérend Holdenough, le capitaine Wildrake, le recteur Rochecliffe, etc.), bons ou méchants, et qui se lit d'une traite, pour peu qu'on aime le roman et l'histoire (on remet en place notre vision de la Révolution anglaise) : car ça court, ça caracole, ça virevolte. Un vrai bain de jouvence pour moi, qui n'avais pas lu un roman de Scott depuis au moins trente ans ! Merveilleux...

A noter qu'on peut l'enregistrer gratuitement sur sa liseuse

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Woodstock

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Woodstock".