Un musicien déchu
de Léon Tolstoï

critiqué par ValentineH, le 8 janvier 2019
( - 39 ans)


La note:  étoiles
Une nouvelle de Tolstoï parue dans les années 1850
Une nouvelle de Tolstoï parue dans les années 1850 qui a gardé une étonnante fraîcheur, des personnages passionnés étonnamment actuels. « Si notre civilisation s’en allait à tous les diables, je ne la regretterais pas, mais j’aurais du regret pour la musique » déclara Tolstoï en 1910. L’histoire d’Un musicien déchu, la voici : Au cours d'une soirée où la meilleure société de la ville essaie de tromper son ennui, un vagabond sentant l'alcool et la crasse fait irruption au milieu des danseurs et s'empare d'un violon. Dès les premières notes, il se révèle être un musicien de génie et transporte l'assemblée dans un monde fantasmagories étranges. Fasciné, un jeune homme décide de l'aider à renouer avec sa carrière brisée. En vain. Déchiré par un amour impossible, l'artiste extravagant est déjà ailleurs... S'inspirant de la figure d'un pianiste allemand qu'il rencontra, Tolstoï brosse un étonnant portrait d'artiste marginal et évoque la puissance de la musique, dépassant celle des mots.