La vallée du Renard
de Charlotte Link

critiqué par Ayor, le 30 décembre 2018
( - 46 ans)


La note:  étoiles
Parmi mes meilleures lectures de l'année
Charlotte Link est l'une des reines du thriller psychologique et ce roman, non seulement le confirme, mais se révèle une de mes meilleures lectures de l’année.

Littéralement happé dès les premières lignes, plongé dans une ambiance oppressante et un suspense dévorant incitant à engloutir les chapitres, le temps n’a plus d’effet, plus rien ne compte hormis connaître le destin des personnages et une fin que l’on devine inexorablement dramatique.

Le style est soigné et simple à la fois, tous les éléments s’imbriquent à la perfection comme les mécanismes complexes d’une horloge d’orfèvrerie, rien n’est laissé au hasard.

Tout comme les profils des principaux personnages que l’écrivaine cerne formidablement bien et qui participent à la totale réussite de l’œuvre.

Parmi ces sublimes paysages gallois, pas un soupçon d’ennui n’est venu entraver cette lecture passionnante et totalement immersive.