Oops et Ohlala s'habillent tout seuls de Mellow, Amélie Graux (Dessin)

Oops et Ohlala s'habillent tout seuls de Mellow, Amélie Graux (Dessin)

Catégorie(s) : Enfants => 0-3 ans

Critiqué par Elya, le 28 décembre 2018 (Savoie - Dauphiné - Ardèche, Inscrite le 22 février 2009, 29 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 488 

Personnages non genrés dès le plus jeune âge

Oops et Ohlala est une collection de la maison d'édition Talents hauts, maison avec une charte éthique ambitieuse et respectée : proposer des livres jeunesse dès 2 ans dont les personnages ne sont pas "précocement sexués, instrumentalisés, discriminés, survalorisés, limités dans leurs choix et dans la gamme de leurs émotions". Cette collection est une de celles visant le lectorat le plus jeune. Deux personnages, Oops et Ohlala, vivent des aventures des quotidiens : ici, ils s'habillent tout seuls. L'histoire est très banale : on voit simplement les deux compères d'habiller seul·e·s des pieds à la tête, et la fin est rigolote (bien que difficile à comprendre pour un enfant en bas âge, ce qui ne gène cependant en rien la lecture).
Les dessins sont très simples, les deux animaux peu réalistes.
Mon fils n'a ni adoré ni détesté ce livre ; mais je trouve cela appréciable d'avoir dans sa bibliothèque (personnelle ou collective) des ouvrages pour enfant aussi peu connotés sexuellement.

Âge de l'enfant qui a pris plaisir à écouter et regarder l'histoire de ce livre : 2 ans.
Degré de stéréotype de genre du livre : aucun.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Oops et Ohlala s'habillent tout seuls [Texte imprimé] une histoire de Mellow illustrée par Amélie Graux
    de Mellow, Graux, Amélie (Illustrateur)
    Talents hauts
    ISBN : 9782362660771 ; EUR 5,80 ; 06/06/2013 ; 18 p. ; Album
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Oops et Ohlala s'habillent tout seuls

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Oops et Ohlala s'habillent tout seuls".