Sur les épaules des géants de Umberto Eco

Sur les épaules des géants de Umberto Eco

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Philosophie

Critiqué par Veneziano, le 24 décembre 2018 (Paris, Inscrit le 4 mai 2005, 41 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (19 456ème position).
Visites : 660 

Des conférences de haut vol

Cet ouvrage retranscrit des interventions d'Umberto Eco prononcées au festival culturel de Milan, la Milanesiana, Sur les épaules des géants étant l'intitulé de l'un de ces mini-conférences. Le philosophe devait, de son point de vue, présenter le thème traité pour la session annuelle en court, ces présentations retranscrites s'étalant de 2001 à 2015.
Sur les épaules des géants retrace la relation père-fils à travers les âges et sa symbolique ; deux thèmes respectivement sur la beauté et la laideur lui permettent de revenir sur sa spécialité touchant à l'esthétique et l'évolution des goûts à travers les âges ; Absolu et relatif permet de s'initier à des notions de théologie et de prendre de la hauteur sur la notion de croyance ; La flamme est belle interroge sur l'usage du feu, la chaleur, la lumière et la beauté, aussi ses craintes, à travers les temps, alors qu'il est l'élément qui devient apparemment le moins utile : L'Invisible traite du mode de représentation des personnages de fiction dont la notoriété et le succès peuvent faire croire qu'ils ont pu vraiment exister ; Paradoxes et aphorismes traitent d'éléments fondamentaux de la logique et de la cohérence textuelle ; "Dire le faux, mentir, falsifier" analyse les mécanismes du mensonge ; sont ensuite traitées l'imperfection dans l'art, les mécanismes et raisons du secret (avec des développements sur ses chères sociétés secrètes, religieuses, hermétiques, notamment), le complot (dont la cause sociale est de se dissimuler un pan de la vérité par une forme dérivée de paranoïa, le thème devenant malencontreusement à la mode) et les représentations du sacré.

Chaque retranscription tient en une cinquantaine de pages. Le propos reste clair, richement illustré, mais la rigueur exigeante, tout comme les hautes références culturelles, nécessitent de méditer chacune de ces leçons de philosophie ; mais une forme d'humour et une passion avérée pour les thèmes traités et la pédagogie permettent de stimuler au mieux la lectrice et le lecteur.
Cet ouvrage s'avère donc fortement enrichissant. J'y ai appris beaucoup de choses ; il détient l'immense mérite de faire réfléchir et prendre du recul sur des sujets détenant inévitablement des rapports avec l'actualité ; et il mérite d'y revenir pour devenir pleinement bénéfique.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Sur les épaules d'Umberto

8 étoiles

Critique de Elko (Niort, Inscrit le 23 mars 2010, 43 ans) - 12 janvier 2019

C'est toujours un très grand plaisir que de lire un auteur qui mêle aussi bien l'érudition à l'éloquence. Dans ces textes, qu'Eco présentait au festival culturel de Milan, ressortent ses nombreux sujets de prédilection : l'art, la falsification, le sacré, etc... Il illustrait ses conférences de nombreuses images qui figurent également dans l'ouvrage, ajouts précieux quand un sémiologue prend la parole.

C'est enlevé, évidemment intelligent, drôle, Seul le thème du feu m'a semblé un peu en dessous, trop catalogue.

Eco est l'un des rares auteurs à stimuler pareillement l'intelligence de ses lecteurs. Il nous entraîne dans des territoires qui ne nous semblent pas dédié et nous captive comme nul autre.

Forums: Sur les épaules des géants

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Sur les épaules des géants".