La fabrique du luxe : Les marchands merciers parisiens au XVIIIe siècle
de Collectif

critiqué par Veneziano, le 23 décembre 2018
(Paris - 41 ans)


La note:  étoiles
Les merciers du 18ème : catalogue d'exposition
Ce catalogue d'exposition courte, riche en textes et explications historiques, relate l'évolution des merciers parisiens du 18ème dans la fabrique du luxe. Regroupés en corporation, cette dernière étant devenue prestigieuse et influente, ils pouvaient vendre de tout, même des fils, ce qui appartenait normalement aux drapiers, avec qui ils sont rentrés en concurrence. Leur mission consistait donc à vendre de tout sans fabriquer, avec néanmoins la possibilité notable, par voie d'exception, d'enjoliver. De grandes familles réputées ont tenu le pavé pour présenter vases de porcelaines, de Sèvres principalement mais aussi de Saxe, des pièces d'ébène, des camées, des pendules, des surtouts de céramique ou des éléments luxueux de vaisselle, provenant souvent de la manufacture royale également, basée à Vincennes puis à Sèvres.
Ce catalogue de dimension raisonnable présente les oeuvres exposées et l'enrichit de moult éléments historiques, notamment les stratégies commerciales et publicitaires de ces maisons, dont l'activité est peu ou prou reprise par les antiquaires. Ce monde peu connu permet d'explorer le Paris faste du XVIIIème, de la fin du règne de Louis XIV à la Révolution, et de découvrir ses modes de représentations. Comme ce livre s'avère beau, il n'est donc pas vain.