Piégée : Reykjavík noir, la trilogie, tome 1
de Lilja Sigurdardóttir

critiqué par Jfp, le 16 décembre 2018
(La Selle en Hermoy (Loiret) - 70 ans)


La note:  étoiles
au-dessous du volcan
Un thriller islandais, où on ne tremble pas que de froid tant la tension monte tout au long de 125 courts chapitres. Une plongée dans une Islande ravagée par la crise économique de 2008, qui a entraîné l'effondrement de son système bancaire, et pour faire bonne mesure de ses institutions. Sur fond d'accointance entre finance et grand banditisme, on suit pas à pas les pérégrinations de Sonja, une jeune mère de famille divorcée, décidée à tout pour assurer le bonheur de son fils Tómas et qui se trouve prise au piège d'une sombre machination dont les ressorts ne seront dévoilés qu'en fin d'ouvrage. Le rythme est soutenu, l'écriture fluide et les personnages tous attachants, à l'exception des "méchants", bien entendu. Une réussite du genre…